CO : Nakosi, la bonne nouvelle

  • Filipo Nakosi sera bel et bien là samedi contre le BO. La commission de discipline de la LNR a choisi de ne retenir aucune charge contre lui. Filipo Nakosi sera bel et bien là samedi contre le BO. La commission de discipline de la LNR a choisi de ne retenir aucune charge contre lui.
    Filipo Nakosi sera bel et bien là samedi contre le BO. La commission de discipline de la LNR a choisi de ne retenir aucune charge contre lui. MIDI OLYMPIQUE - PATRICK DEREWIANY
Publié le , mis à jour

Blanchi par la commission de discipline, le finisseur tarnais sera bien de la réception du BO. En quête de son premier essai.

La bonne nouvelle est tombée mardi soir, entre chien et loup. Filipo Nakosi, qui était cité mardi soir devant la commission de discipline pour répondre de sa charge à l’épaule infligée à Thomas Salles lors du match contre Toulon, a été blanchi par l’organe de la LNR. Non sanctionné le jour du match par l’arbitre de la rencontre Adrien Descottes (ni carton, ni pénalité), ce dernier avait pourtant été déjugé par LNR, considérant que cette situation était  « susceptible de constituer une infraction aux règlements généraux de la LNR et de la FFR ». Le joueur pourra donc tenir sa place sur l’aile de l’attaque castraise. Le Fidjien de 29 ans aura donc l’occasion, pourquoi pas, d’ouvrir son compteur d’essai cette saison, lui qui fut le meilleur finisseur tarnais la saison dernière avec douze essais inscrits. Titulaire à quatre reprises cette saison (contre Pau, Bordeaux-Bègles, Toulon et à La Rochelle), la bombe fidjienne du CO a manqué de réussite aux abords de la ligne de marque. « C’est une bonne nouvelle qu’il puisse être avec nous samedi, il fait partie de ces joueurs qu’il vaut mieux avoir dans l’équipe même s’il n’est pas le seul à pouvoir être dangereux. »

Rester aux abords du Top 6

Le frangin de Josua Tuisova serait bien inspiré de déflorer la marque ce week-end car la venue du BO n’est pas neutre. Un succès permettrait aux Tarnais de demeurer dans le top 6 et de prolonger la série en cours de douze matchs sans défaite à Pierre-Fabre (onze succès et un nul) depuis la prise de fonctions de Pierre-Henry Broncan (dernière défaite face à Brive, le 22 décembre 2021). « C’est un match très important, il doit nous permettre de rester sur notre bonne dynamique à la maison et surtout, comptablement, un succès nous offrirait le droit de rester aux abords du top 6, plus ou moins dans le rythme des meilleurs. »

La ligne de trois-quarts alignée samedi contre le BO pourrait avoir un fort accent fidjien, avec, aux côtés de Filipo Nakosi, une paire de centres inédite cette saison, composée d’Adrea Cocagi et Vilimoni Botitu. Avec Geoffrey Palis sur la deuxième aile et derrière une charnière Urdapilleta – Kockott, voilà qui, sur le papier, a de quoi dynamiter n’importe quelle défense de Top 14.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?