Test grandeur nature pour les Brivistes

  • En l’absence de So’otala Fa’aso’o, blessé, Kitione Kamikamica devrait occuper le couloir de la troisième ligne et devra répondre dans le défi physique.
    En l’absence de So’otala Fa’aso’o, blessé, Kitione Kamikamica devrait occuper le couloir de la troisième ligne et devra répondre dans le défi physique. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Contre La Rochelle, les Corréziens vont faire face à un double défi : rester invicibles à domicile et se jauger par rapport aux écuries visant le Top 6. De quoi faire un premier point sur les ambitions brivistes dans ce championnat...

« Nous voulons rester invincibles à la maison. Après la réception de La Rochelle, nous pourrons voir quelles sont nos ambitions dans ce championnat. » Le message de Jeremy Davidson ne peut être plus clair cette semaine. Car si les Brivistes ont réalisé un parcours quasi parfait à domicile (quatorze points sur quinze possibles), force est de constater qu’ils ont affronté trois équipes de « leur » championnat ou en difficulté, à savoir Perpignan, Pau et le Stade français…

« Forcément il y a une crainte avant de recevoir La Rochelle. Ce n’est pas une équipe qui a fait finale de Top 14 et de Coupe d’Europe la saison dernière par hasard. C’est la meilleure équipe que nous recevons depuis le début de saison. » reconnaît le manager nord-irlandais. Et si pour l’heure, les Maritimes pointent dans le ventre mou du classement, Jeremy Davidson s’en méfie d’autant plus. « Une chose est sûre : les Rochelais ne sont pas à leur place cette saison. Ils comptent rattraper les points perdus en réalisant des coups à l’extérieur. À nous de les mettre sous pression afin que ce match ne soit pas leur déclic à l’extérieur. »

Fa’aso’o, une absence qui peut coûter cher..

Pour rivaliser, les coéquipiers de Saïd Hirèche devront répondre présents dans le combat et en conquête, un secteur défaillant à Toulon samedi dernier. « C’est une équipe avec beaucoup de qualités, prévient l’ancien deuxième ligne. Ils sont bons partout avec notamment une première ligne très lourde. Il ne faut pas oublier qu’ils peuvent aussi compter sur le retour de suspension de Skelton. Ce sont des joueurs qui font mal à chaque contact. »

Dans ce domaine, un joueur manquera cruellement dans les rangs corréziens pour rivaliser physiquement : So’otala Fa’aso’o. Le surpuissant troisième ligne samoan, très en vue en ce début de saison, s’est blessé à la main avant le match à Toulon et a dû se faire opérer. Il sera absent près de douze semaines… Une tuile alors que l’infirmerie était quasiment vide au moment d’aborder la septième levée en autant de semaines. Un enchaînement qui commence à faire couiner les corps. « Nous sommes au septième match du premier bloc, il va commencer à y avoir des petits bobos, des blessures de quelques semaines. 

Vous l’aurez compris, ce match ressemble déjà à un tournant de la saison briviste. Un rendez-vous que les coéquipiers de Saïd Hirèche doivent bien négocier avant deux déplacements à Biarritz et Castres…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?