Top 14 - Stade français - Antoine Burban : « Nous avons remis les compteurs à zéro ! »

  • Top 14 - Stade français - Antoine Burban : « Nous avons remis les compteurs à zéro ! »
    Top 14 - Stade français - Antoine Burban : « Nous avons remis les compteurs à zéro ! » Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le troisième ligne du Stade français était soulagé après la première victoire de son équipe à l’extérieur. À l’image du vestiaire stadiste, une nouvelle saison débute.

Cette victoire à Perpignan n’est-elle pas la meilleure façon de se relancer après un début de saison très difficile ?

Nous le saurons la semaine prochaine après le match face à Lyon. Malheureusement, il y a quand même très peu de vérité dans le rugby. Maintenant, ce succès nous fait un bien fou, il faut le savourer à juste titre. Depuis le début de la saison, nous avions quand même tendance à faire de très mauvais matchs à l’extérieur. Celui-ci, sur le contenu, n’est pas franchement extraordinaire mais nous avons fait un match solide devant. On va donc se contenter pour l’instant de ces quatre points qui nous permettent de sortir un peu la tête de l’eau. Nous allons pouvoir travailler de façon plus sereine, plus apaisée. C’est le plus important avant de recevoir une grosse équipe de Lyon.

Êtes-vous rassuré par l’état d’esprit de votre équipe ?

Nous avions tout de même conservé 80 % de l’effectif de la saison dernière, je n’avais donc pas de doutes sur la qualité de ce groupe. On sait de quoi ce groupe est capable. C’est le même qui est allé chercher une qualification en phase finale alors que tout le monde nous croyait mort. Je sais que ce groupe est fort mentalement. Après, ne nous voilons pas la face. Nous avons fait un très mauvais début de saison. Une défaite dans le derby à la maison contre le Racing et deux branlées à l’extérieur (Bordeaux et Toulon). Un groupe fragile aurait pu s’écrouler, baisser la tête mais non ! Nous avons su réagir. Je suis convaincu que nous pouvons faire de belles choses. Cela passe par des victoires comme celle-ci à Perpignan qui va nous donner un peu plus de confiance. C’est un succès à l’arraché mais il fait du bien.

Cette victoire à l’extérieur permet surtout d’effacer l’unique défaite à domicile…

(Il coupe) C’est exactement ça ! Nous avons remis les compteurs à zéro. Beaucoup de choses ont été dites sur le club, sur l’équipe et sur certains joueurs durant cette période, mais il n’y avait pas non plus péril en la demeure.

Le contenu de certains matchs n’était-il pas tout de même source d’inquiétude ?

On sait qu’il en faut un peu plus pour faire une belle saison, on y travaille. J’espère que nous allons progresser rapidement. D’autant plus que cette victoire sur le terrain de l’Usap n’aura servi à rien si nous ne sommes pas capables de dominer Lyon la semaine prochaine. C’est toute la beauté du sport de savoir se remettre en question pour ne pas passer à côté la semaine suivante.

Pensez-vous que la pression qui pesait sur les épaules du staff technique sera moindre cette semaine et que cela permettra de travailler plus sereinement ?

Même si nous n’avons pas douté en interne, on va retrouver de la sérénité. Que ce soit au niveau des joueurs, du staff et même de la direction. Nous avons d’ailleurs passé un bon moment tous ensemble samedi soir.

Le Docteur Wild vous a-t-il offert les maillots ?
Oui, c’est la première chose qu’il a faite dans le vestiaire. Et évidemment, Jean-Marie (Chauvet, l’intendant) a fait la gueule (rires).

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?