La jeunesse des Boxers de Bordeaux encouragée par Bpifrance

  • Le président des Boxers de Bordeaux Thierry Parienty entouré des dirigeants qui sont intervenus dans la soirée
    Le président des Boxers de Bordeaux Thierry Parienty entouré des dirigeants qui sont intervenus dans la soirée Bpifrance
Publié le

Ce vendredi a eu lieu le lancement du partenariat entre les Boxers de Bordeaux (Ligue Magnus de hockey sur glace) et Bpifrance. L'occasion de mettre un coup de projecteur sur cette équipe majeure qui s'appuie sur la formation.

La pandémie a permis à beaucoup de dirigeants de clubs de repenser leur façon d'envisager l'avenir. La trop grande dépendance aux aides publiques ou même aux partenariats privés fut l'une des causes de la crise économique traversée par les clubs. Chez les Boxers de Bordeaux, engagés en Ligue Magnus de hockey sur glace), pour pallier ces aléas il a été décidé de mettre l'accent sur la jeunesse. Le président du club Thierry Parienty justifie ce choix : « On voulait s’inscrire dans la formation pour permettre aux jeunes de pouvoir évoluer aussi en Ligue Magnus et de pouvoir s’inscrire avec nous dans la durée. C’est Stéphane Tartari, le manager, qui reprend ce dossier formation, cette colonne vertébrale. Avec lui, beaucoup de joueurs actuels vont intervenir auprès des jeunes. C’est un partage très important pour nous, pour pouvoir avoir une identité club. »

 

Un projet global

 

Au-delà de cette émulation au sein du club, qui va créer une dynamique sociale positive, le projet qui a été construit pour les jeunes est global. Afin qu'ils puissent réussir sportivement, tout a été mis en place pour que l'extrasportif ne soit pas un frein, au contraire. « L'idée est de poursuivre notre travail de fond avec les jeunes, expliquait le dirigeant au mois de juin. C'est pourquoi nous avons rajeuni l'effectif et nous allons aider nos jeunes à avoir une approche globale de la vie à travers des cours d'anglais, des prises de parole pour répondre aux journalistes... Aider la jeunesse à entrer dans la vie active, en somme. »

C'est pour toutes ses raisons que Bpifrance a renouvelé sa confiance aux Boxers de Bordeaux. Vendredi, lors du lancement officiel du partenariat entre les deux entités, Patrice Bégay, directeur exécutif Communication et Bpifrance Excellence était présent, au côté de Laurent de Calbiac, directeur régional de Bpifrance en Nouvelle-Aquitaine mais aussi Denis Fendt, DG adjoint d'Aesio mutuelle, Maryne Cotty Esclous, dirigeante de Lucine , Hervé Maudet de Source Les Abatilles, ou encore Christophe Decogné et Mathilde Leray, le fondateur et la dirigeante de Vignes et Verres Conseils. Tous ont pris part à la création d'une œuvre collective et unique, accompagnés de Mosko, street artiste célèbre pour ses représentations d'animaux. Impossible de passer à côté du boxer, symbole du club bordelais à l'honneur. L'artiste l'a même offert au club, de façon à inscrire sur la toile ce nouveau départ insufflé par la jeunesse. Celle-ci a d'ailleurs remporté sa rencontre dans la foulée contre les Diables rouges de Briançon, poursuivant son excellent début de saison avec 6 victoires en 7 matchs. Comme quoi, la jeunesse réussit à Bordeaux.

 

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?