Nationale - Valence-Romans étrille Aubenas, Nice s'impose à Tarbes... Le résumé des matchs de la 6e journée

  • Nationale : le résumé des matchs de la 4e journée
    Nationale : le résumé des matchs de la 4e journée Icon Sport
Publié le

Ce week-end se tenait la sixième journée de Nationale. Voici les résumés de tous les matchs qui se sont disputés.

À Valence - Samedi 19 h - Valence-Romans bat Aubenas 47 -5 (24-0). Arbitre : M. Charleroy. 6 000 spectateurs.

VALENCE-ROMANS : 7E Moura (10e), Emerson (16e), Pauvert (29e), Bourgois (32e), David (41e), Taufa (45e), Boundjema (76e) ; 5T Lorée (30e, 33e, 42e, 46e, 77e) e). Carton jaune : Taufa (52e), Goumat (62e).

AUBENAS : 1E Benoist (58e) ; 1T Porcher (59e). Carton rouge : Helmer (18e).

VALENCE-ROMANS : 15. Moura (22.Gobet 58e) ; 14. Emerson, 13. Pauvert (21.Quinnez 63e), 12. Taufa, 11. Codjo ; 10. Lorée, 9. Dupas (20.Menzel 58e) ; 7. David (19.Bruchet 46e), 8. Van Lill, 6. Nom Armary (Cap) ; 5. Uys (18.Goumat 49e), 4. Groenewald ; 3. Pelo (23.Kakauridze mt, 2. Bourgois (16.Boundjema 36e), 1. Zouhaïr (17.Aléo 54e)

AUBENAS : 15. Baudy (22.Andreu 60e) ; 14. Guenard (Benoist 45e), 13. Barnier, 12. Ramette (21. Renoud 46e), 11. Clement ; 10. Porcher, 9. Helmer ; 7. Sylvestre, 8. Naikawada (19.Gontard 43e), 6. Guetat (cap) ; 5. Seuvou, 4. Fulachier (18.Jarmoni (43e) ; 3. Balas-Burel (23.De Sousa 43e), 2. Reynaud (17.Sauzaret 43e), 1. Arnaud (16.Stragiotti 43e)

Les meilleurs : À Valence-Romans, Armary, Uys, Lorée, Taufa, Zouhaïr; à Aubenas, Naikawada, Porcher.

La blessure du pilier droit Goze à l’échauffement n’a pas perturbé les damiers. Dès les premières minutes, ils marquaient leur territoire par une conquête propre et des mauls structurés. La défense ardéchoise aux abois cédait à la 10e et à la 16e. Le carton rouge de Helmer compliquait leur tâche. Les damiers appliqués et concentrés, déroulaient leur rugby et se mettaient hors de portée à la mi-temps (24 -0). L’entame de la deuxième période était catastrophique pour les Albenassiens. Ils encaissaient deux essais (41e et 45e). Les vingt dernières minutes étaient plus brouillonnes. Aubenas sauvait l’honneur par Benoist (58e). Ce sont les Damiers qui mettaient un point d’honneur à clôturer le score par un essai en force de Boundjema.

Denis RAVANELLO

 

À Bourgoin - Dimanche 15h - Bourgoin bat COGNAC 26-20 (17-6). Arbitre : M. Beun (PACA). 2 500 spectateurs.

BOURGOIN : 3E Foliaki (8e 23e), Bouet (34e) ; 1T Cachet (34e) ; 3P Cachet (42e 63e 67e) . Carton jaune : Lee 40e+4, Nonkontawana 58e.

COGNAC : 2E Pruhdon (56e), Tougne (61e) ; 2T Lalarme (56e 61e) ; 2P Lalarme (33e 37e) . Carton jaune : Sharashidze 40e, Davetawalu 80e+4.

BOURGOIN : 15. Bouet ; 14. Foliaki (22. Hansell-Pune 60e), 13. Nicolas, 12. Bosch (14. Foliaki 74e), 11. Colliat ; 10. Sola (21. Cachet 16e), 9. Hutteau, 7. Chaudouard (20. Rabatel 57e), 8. Lee (7. Chaudouard 74e), 6. Rivoire (19. Tarrit 48e) ; 5. Cotte (cap), 4. Nonkontawana (18. Broeders 68e) ; 3. De Klerk (23. Assi 53e), 2. Khribache (16. Phalip 48e), 1. Gaborit (17. Zakashvili 48e).

COGNAC : 15. Reynaert (22. Dospital 56e); 14. André, 13. Duhourquet, 12. Karea (21. Bouscasse 56e), 11. Avinens ; 10. Lalarme, 9. Defienne (20. Billou 52e) ; 7. Sordia (19. Lynch 48e), 8. Bidegain, 6. Gulizzi (16. Pruhdon 40e+2-48e) ; 5. Praud (cap) (4. Taputai 71e), 4. Taputai (18. Davetawalu 48e) ; 3. Hygonnet (23. Sharashidze 6e), 2. Gau (16. Pruhdon 52e, 2. Gau74e), 1. Vatubua (17. Tougne 52e).

Les meilleurs : À Bourgoin, Foliaki, Hansell Pune, Khribache, Cotte, Lee ; à Cognac, Davetawalu, Taputai, Tougne, Prudhon.

Après huit minutes d’arrêt de jeu irrespirables, marquées par une pénalité contre Cognac sur la ligne berjallienne (80e+1) ou encore une pénalité ratée par l’ouvreur berjallien, Nicolas Cachet, pour sortir les visiteurs du bonus (80e+6), le CSBJ a pu enfin lever les bras pour la première fois de la saison. Les Berjalliens ont su se montrer réalistes en première période avec trois essais à la clef. Cognac revenait grâce à deux groupés pénétrants (20-20. 61e), avant d’encaisser une pénalité de cinquante mètres après la transformation du deuxième essai, pour avoir chambré, au grand dam du manager, Fabrice Landreau... Du côté de Bourgoin, qui a montré par éclairs quelques belles dispositions balle en main, on espérait que ce succès apporte un peu de sérénité et de confiance à un groupe qui en manque cruellement.

Sébastien FIATTE 

 

À Blagnac - Dimanche 16 h 30 - Blagnac bat Suresnes 15-5 (5-0). Arbitre : M.Julien

BLAGNAC : 2 E Renaud (17e), Seunes (42e), 1 P (47e), 1 T (42e) Renaud. Carton jaune : Tolofua (76e).

SURESNES : 1 E Dalyon (79e).

BLAGNAC : 15.Renaud ; 14.Graulle (21. Tardieu, 63e), 13.Vareilles, 12.Piron (22. Tharin, 72e), 11.Daurau Bedin (14. Graulle, 78e) ; 10. Seunes, 9. Ravier (20. Brun, 72e) ; 7.Medvès, 8. Vachon (cap) (19. Ponsole, 65e), 6. Collet ; 5. Mutel, 4. Lecomte (5. Tolofua, 70e) ; 3. Salandria Ruiz (23. Lorenzon, 58e), 2. Bertrand (16. Villerouge, 58e), 1. Martin (Biscioni, 58e).

SURESNES : 15. Ford ; 14.Malyon, 13. Proult, 12. Gueho, 11. Fuster ; 10. Robert (21. Muric, 31e), 9. Barbarit Guidani (20. Dauvergne, 52e) ; 7. Vignolles, 8. Claassen (Tanda, 52e), 6. Berenguel ; 5. Van Leeuwen, 4. Vosloo (18. Rabord, 62e) ; 3. Koberidzé (23. Meksoud, 62e), 2. Bajart (cap, 16. Bordes, 52e), 1. Zipf (17. N’Diaye, 62e).

Les meilleurs : À Blagnac : Seunes, Salandria Ruiz, Medvès et Graulle ; à Suresnes : Muric et Van Leeuwen.

Poussé dans ses derniers retranchements lors des réceptions successives de Nice et Dax, Blagnac a incontestablement franchi un palier en s’imposant pour la première fois sans faire la moindre concession à son hôte. Le réveil suresnois a été trop tardif pour espérer arracher le bonus défensif. Même en finissant la rencontre en infériorité numérique, les vainqueurs n’ont jamais été véritablement inquiétés par un adversaire qui, comme le déplorait Alex Compan, « a laissé passer sa chance en première mi-temps ». Bien évidemment, la défense, au sol aussi bien que dans les airs, des Haut-Garonnais n’est pas étrangère à l’interminable statu quo entériné au tableau d’affichage. De même, l’apport tant redouté des visiteurs n’a pas influencé plus que cela des débats fort bien maîtrisés, voire cadenassés. De quoi envisager la suite des événements en toute sérénité, un écart commençant, mine de rien, à se creuser aux dépens des actuels pensionnaires de la zone rouge.

Philippe ALARY

 

À Tarbes - Samedi 17h30 - Nice bat Tarbes 19-6 (6-6). Arbitre : M. Alejo. 1 500 spectateurs.

NICE : 1E Martin (45e) ; 1T Ormaechea (45e) ; 4P Ormaechea (11e, 13e, 51e), Jones (72e) .

TARBES : 2P Lhusero (3e, 27e) . Carton jaune : Oltmann (44e).

NICE : 15. Slowik ; 14. Bureitakiyaca, 13. Mosses, 12. Fritz (22. Delage 29e), 11. Alessi ; 10. Ricquebourg (21. Jones 57e) ; 9. Ormaechea (20 Bessaguet 68e) ; 7. Tachat (cap)(19. Suaud 56e), 8. Boleinavalu, 6. Mace  (5. Fontaine 80e) ; 5. Fontaine (18. Koroi 59e) ; 4. Rey ; 3. Negrotto (23. Shatirishvili 40e),  2. Martin (16. Melot 59e), 1.Lemaire (17. Vola 40e).

TARBES : 15. Berbizier (21. Dumestre 50e) ; 14. Rubio, 13. Stanaway (22. Mamao 50e), 12. Paulet 11. Oltmann ; 10. Pees (20. Millet 62e) ; 9. Lhusero ; 7. Sajous, 8. Manu, 6. Real (18. Parrou 61e, 5. Maximin 65e) ; 5. Maximin (19. Meron 53e), 4. Maninoa ; 3. Aulika (23. Duny 61e), 2. Mondon (16. Lamothe 61e), 1. Combier (17. Bessonart 50e).

Les meilleurs : à Nice, Slowik, Ormaechea, Mosses, Martin ; à Tarbes, Sajous, Manu, Mondon, Aulika, Rubio, Real, Lhusero.

Cruelle désillusion pour des Tarbais invaincus jusqu’alors sur leur terrain qui sont tombés sur une équipe Niçoise très bien organisée en défense et qui a su exploiter leurs moindres erreurs. Première période équilibrée avec deux pénalités réussies de part et d’autre, une seule occasion franche pour le Tarbais Aulika qui se voyait refuser un essai pour avoir (d’après l’arbitre) rampé au moment d’aplatir. Après la pause coup de poignard des visiteurs qui après une pénal-touche inscrivaient un essai par leur talonneur Martin alors qu’ils évoluaient en supériorité numérique suite à un carton jaune pris par Oltmann. Les Niçois ensuite enfonçaient le clou grâce à la réussite de leurs buteurs Ormaechea et Jones. Loin d’abdiquer les Tarbais jetaient ensuite leur dernière force dans la bataille sans parvenir à concrétiser plusieurs pénal-touches.

J.-L. B.-P.

 

À Albi - Dimanche 15 heures - Albi bat Chambéry 30-19 (5-9). Arbitre : M. Hernandez. 1 900 spectateurs.

ALBI : 4E Vasuinubu (37e, 53e, 80e), Tchapnga (42e) ; 2T Queheille (42e), Russell (80e) ; 2P Queheille (59e, 72e) .

CHAMBERY : 1E Mawalu (49e) ; 1T Gerber (49e) ; 3P Gerber (3e, 31e, 46e) ; 1D Gerber (33e) . Carton jaune : Guyot (22e), Mawalu (26e), Lepage 53e.

ALBI : 15. Marzocca (22. Pilet 27e, 21. Russell 51e) ; 14. Robinson, 13. Silafaï Lea’ana, 12 Bertrand, 11. Vasuinubu ; 10. Vidal, 9. Queheille (20. Pouzoulic 75e) ; 8. Engelbrecht (18. Alibert 59e), 7. Calas (19. Veyrac 59e), 6. Boutin ; 3. Tchapnga (23. Breton 61e), 2. Castant (16. Aussibal 68e), 1. Escur (17. Dedieu 61e).

CHAMBERY : 15. Moinot ; 14. Mawalu, 13. Velten, 12. Neiceru(20. Deschaux 70e), 11. Gauci(22. Hecquet 52e) ; 10. Gerber, 9. Philipps ; 8. Lepage, 7. Bertrand, 6. Cebe(19. Coignat 52e) ; 5. Polutele, 4. Guyot(18. Vielledent 56e) ; 3. Kundiona(23. Jourdain 59e, Kundiona 72e), 2. Primault(16. Heinrich 59e), 1. Camara(17. Lorenzon 59e). Non entré en jeu : 21. Moreno.

Les meilleurs : à Albi, Bertrand, Silafaï Lea’ana, Robinson, Vasuinubu, Backhouse, Breton, Castant ; à Chambéry, Gerber, Phillips, Mawalu, Neiceru, Kundiona.

On joue la 80e minute et alors que Chambéry avait la balle de match, le pilier albigeois Thomas Breton gratte le ballon dans un ruck envoyant Avenisi Vasuinubu marquer l’essai du bonus. Le public exulte. Les deux équipes se sont livrées un magnifique mano à mano. Avec le pragmatisme du leader, les  Savoyards prenaient le score en première période se nourrissant des fautes albigeoises, ces derniers bien que dominant, n’ont marqué que juste avant la pause. Transformés en deuxième période, ils rescoraient d’entrée. Mais Chambéry par l’intermédiaire de Mawalu et avec un Gerber à la baguette repassait devant. Le SCA  a su se nourrir de l’indiscipline des visiteurs pour décrocher cette victoire à domicile.

Renaud SOREL 

 

À Dijon - Samedi 19 heures - Massy bat Dijon 27-23 (13-6) Arbitre : M. Lac. 1 600 spectateurs.

MASSY : 3E Loubière (62e), Marion (71e), Oulai (80e) ; 3T Ortolan (62e), Kotze (71e, 80e) ; 2P Kotze (30e, 36e). Carton jaune : Correa (74e).

DIJON : 2E Odiete (38e, 52e) ; 2T Fuertes (38e, 52e) ; 3P Conduche (18e), Fuertes (33e, 65e). Carton jaune : Brou (74e).

MASSY : 15. Carré ; 14. Preira, 13. Guillomot, 12. Jacomme, 11. Dit Robaglia ; 10. Kotze (21.Ortolan 47e puis Kotze 63e) 9. Boissinot (20. Marion 47e) ; 7. Grenod (18. Oulai 53e), 8. Penitito (19. Gbizie 41e), 6. Loubière ; 5. Coetzee, 4. Chauveau (cap) (1.Poipy 75e) ; 3. Ferrer (23. Vickos 49e), 2. Duclieu (16. Chabeaudie 53e), 1. Poipy (17. Correa 49e)Non entré en jeu : 22. Morton.

DIJON : 15. Altier ; 14. Odiete, 13. Conduche, 12. Liabot, 11. Caramel ; 10. Fuertes, 9. Dufau (20. Kusiolek 59e) ; 7. Amiot (19. Kafotamaki 53e), 8. Majola (22. Grégoire 64e), 6. Lebian (cap) (3. Sproston 75e) ; 5. Alarcon (18. Fromenteze 46e), 4. Desbordes ; 3. Sproston (23. Brou 49e), 2. Nehme (16. Tabarot 53e), 1. Becasseau (17. Vermont 64e) Non entré en jeu : 21. Garnier.

Les meilleurs : À Massy, Kotze, Carré, Oulai, Grenod, Preira. À Dijon, Amiot, Odiete, Sproston, Altier.

Les Massicois envoient leur volume de jeu habituel mais la défense bourguignonne tient bien le choc en début de partie. Seuls les buteurs Conduche et Fuertes pour Dijon, Kotze pour Massy ont l’occasion de scorer (6-6). Puis, les Bourguignons se montrent réalistes en prenant la main avant la pause suite à une énorme séquence où ils multiplient les temps de jeu pour conclure l’offensive par un essai d’Odiete (38e). Dijon a fait un break (20-6 à l’heure de jeu) mais les Essonniens ne cèdent pas. À l’usure, Massy a renversé le match.

Julien VEYRE

 

À Angoulême - Vendredi 20 heures - Soyaux-Angoulême bat Dax 31-12 (10-0). Arbitre : M. Hueso. Environ 3000 spectateurs.  

SOYAUX-ANGOULÊME : 4 E de Tskhadadze (15e), Lafitte (45e), Mau (67e), Naqiri (77e), 1 P d’Ugalde (13e), 4 T d’Ugalde (16e, 46e, 68e) et Pehau (78e). Carton jaune : Aveï (56e), Va’aï (82e)

DAX : 2 E de Prat (63e, 83e), 1 T de Cersier-Bonnis (83e). Carton jaune: Gatellier (76e).

SOYAUX-ANGOULÊME : 15. G. Laforgue; 14. Lestremau (Dubecq, 70e), 13. Naqiri, 12. Mau, 11. Lafitte ; 10. Ugalde (Pehau,73e), 9. Rubio (Ompraret, 73e) ; 7. Tskhadadzé (R.Ayarza 60e-68e, puis Neau 73e), 8. Va’aï, 6. Gibouin (cap) ; 5. Roux, 4. Nabou (Bellot, 78e); 3. Vartan (Kumbirai, 55e), 2. Aveï (R. Ayarza, 76e), 1. Odishvili (El Ansari, 64e).

DAX : 15. Prat ; 14. Pilati (Gatelier, 56e), 13. Reteau, 12. Mchedlidze, 11. Dechavanne ; 10. Curutchet (Cerisier-Bonnis, 48e), 9. Ayestaran (Garrouteigt, 48e puis Curutchet 72e) ; 7. August (Tremeau, 59e), 8. Ferrer, 7. Aletti (cap) ; 5. Loiret (Gaune, 62e), 4. Bidau ; 3. Stemmet (Ferreira, 32e), Delblancu (Auzqui, 51e), Faitotoa Asa (Drean, 51e). 

Les meilleurs : À Dax : Prat, Ferrer, Aletti, Reteau ; à Soyaux-Angoulême: Tskhadadze, Va’aï, Ugalde, Mau, Roux, Gibouin.

Dès l’entame de rencontre, les Charentais prennent la maîtrise.Logiquement Soyaux-Angoulême convertit au tableau d’affichage grâce à une pénalité d’Ugalde puis un essai de Tskhadadze qui récompense un beau mouvement collectif, Ugalde transforme. Le score n’évolue plus jusqu’à la pause, mais dans le second acte, Soyaux-Angoulême creuse encore l’écart grâce à un essai de Lafitte. Mais comme souvent, les Charentais lèvent le pied en fin de rencontre, Prat en profite pour signer un doublé, Cersier-Bonnis transforme (31-12).

D. B

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?