Béziers veut prospérer dans le temps

  • Sias Koen et les Biterrois doivent confirmer leur récent succès. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    Sias Koen et les Biterrois doivent confirmer leur récent succès. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le , mis à jour

Les Biterrois ont répondu aux attentes avec notamment le dernier succès à Grenoble. Confirmation attendue face aux Columérins.

Convaincants après la double sortie du côté de Bayonne et Grenoble, les Biterrois poursuivent leur périple au sein d’un bloc démentiel avec la réception de Colomiers. Face à une écurie du haut du tableau, les Héraultais peuvent frapper un grand coup et se hisser parmi les qualifiables. Une notion bien imprégnée dans les esprits, Jean-Baptiste Barrère le troisième ligne de l’ASBH l’admet : "On souhaite déjà confirmer le succès à Grenoble. Lors du premier bloc, après avoir vaincu Agen, nous étions tombés à la maison face aux Aixois. Le besoin de continuité doit nous animer. Si on souhaite basculer parmi les équipes disputant les phases finales, battre Colomiers sera essentiel." D’autant que Béziers s’est affirmé entre-temps, tout proche de rafler la mise à Bayonne, c’est en s’appuyant sur les mêmes ingrédients ou presque qu’ils ont récidivé chez les Grenoblois avec une victoire à la clé. Le vice-capitaine explique : "Si l’on excepte le déplacement à Montauban, loin de nos terres, nous avons réussi à produire notre jeu et à maîtriser notre rugby. On peut dire qu’on a regardé en face des yeux nos adversaires et on doit impérativement conserver cette attitude."

Premier tournant de la saison

Pour idéaliser ces principes et atteindre certains objectifs, Béziers voit se dresser sur son passage une formation Columérine redoutée. D’autant que l’incroyable succès face à Bayonne la semaine dernière a démontré une incroyable force de caractère des Haut-Garonnais. Jean-Baptiste Barrère poursuit : "C’est une équipe complète dans tous les secteurs, on observe aussi une ligne de trois-quarts qui n’hésite pas à prendre ses responsabilités. Face à Bayonne effectivement, on a vu qu’ils ne lâchaient absolument rien. Nous sommes avertis et on devra faire en sorte d’être en mesure de répondre à ce nouveau défi qui se présentera." Sans ambiguïtés, l’ASBH sera à un carrefour intéressant de sa saison, avec des certitudes sur le jeu d’avant qui prédomine actuellement ses prestations, seul un manque de finition des lignes arrières (un seul essai depuis le début de la compétition, N.D.L.R.) à améliorer, pourrait permettre aux troupes de Pierre Caillet, d’envisager la suite avec gourmandise. Face à Colomiers, doté d’une éternelle réputation joueuse, cela sera aussi un test d’intentions et d’envolées qu’on se le dise.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Rémy RUGIERO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?