Derrière la frustration, l’espoir pour Bourg-en-Bresse

  • Mali Hingano et les Bressans ont prouvé qu’ils étaient en capacité de prendre des points. à eux de continuer pour assurer leur maintien. Photo Icon Sport
    Mali Hingano et les Bressans ont prouvé qu’ils étaient en capacité de prendre des points. à eux de continuer pour assurer leur maintien. Photo Icon Sport
Publié le , mis à jour

Toujours proches mais pas encore recompensés, les bressans ont besoin d’un succès fondateur. devant narbonne ?

Frustrant, ce début de la saison. Mis à part le déplacement à Mont-de-Marsan, les Bressans peuvent nourrir sur chaque rencontre de réels regrets. D’être passés tout près d’une victoire à domicile devant Montauban, Rouen ou encore Carcassonne ou bien d’un résultat positif également sur les déplacements à Aurillac ou à Provence. Les Violets ont concédé deux voyages à vide alors qu’ils étaient devant à l’heure de jeu à Aurillac et pas loin derrière jusqu’au bout à Aix… Résultat, la victoire ramenée d’Agen pèse peu sur un premier bilan comptable. Dans le contenu, le promu réussit jusqu’ici à batailler (presque) de partout. Mais cela est vite masqué par l’usure mentale que peuvent entraîner ces scénarios. "Les joueurs sont convaincus de ce que l’on veut faire, énonce l’entraîneur des arrières Alexis Lalarme. Nous cherchons des solutions ensemble. La confiance, elle est là. Mais le petit déclic d’une victoire à la maison fera que cette confiance deviendra plus grande. Et on sait que notre public attend une victoire à la maison, nous voulons leur apporter de bonnes émotions." "Il faut rester sûrs de ce que l’on fait, confirme l’entraîneur des avants, Mariano Taverna. Donner de l’assurance aux joueurs pour que dans les moments clés – souvent vers la soixantième minute – nous puissions faire basculer le match de notre côté."

Un contexte à rendre positif

Toutefois la pression monte, surtout avant un duel face à un concurrent direct au maintien. "Je ne sais pas si ce sera un tournant car nous ne sommes qu’au tiers du championnat, énonce Alexis Lalarme. C’est un concurrent depuis trois saisons, avec qui nous livrons à chaque fois de grosses batailles. On se sent prêts, on est excités à l’idée de jouer cette rencontre-là." "Psychologiquement, ce match est important, reconnaît Mariano Taverna. On ne peut pas laisser cet enjeu de côté, il est fort. Mais il faut le transformer en quelque chose de positif." "Bien sûr que c’est un match important pour nous, reprend l’ailier Christiaan Erasmus. Nous, le public, tout le monde a besoin de cette première victoire à domicile. Que ce soit contre Narbonne ou une autre équipe, peu importe."

Pour se détacher de la pression, les Bressans peuvent s’appuyer sur quelques certitudes. Comme leur force de frappe offensive. Les Violets ont inscrit quinze essais, soit le sixième bilan dans ce secteur. "Nous sommes capables de mettre les défenses adverses sur le reculoir, notamment sur nos lancements de jeu après touche ou mêlée, rappelle Alexis Lalarme. Dans nos enchaînements, nous arrivons à gagner la ligne d’avantage. Maintenant, il faut réussir à tenir un peu plus ces séquences. Pour qu’elles ne s’arrêtent pas au bout de deux ou trois temps de jeu. Plus on va tenir le ballon dans les quarante derniers mètres, plus on mettra la défense adverse à mal." En revanche, les Violets encaissent encore trop de points. "Le fait qu’on prenne trop de points est dû à un manque de maîtrise collective, comme la discipline, reprend Alexis Lalarme. Ce sont des petites choses. Défensivement, nous sommes capables de renverser les équipes adverses, il faut en être convaincu. C’est un point d’amélioration que l’on peut avoir mais on ne peut pas dissocier la défense de l’attaque. C’est un contenu complet qu’il faut que l’on ait en tête, de l’efficacité sur les deux secteurs." Bourg a besoin de s’offrir un match maîtrisé, couronné de succès. D’une étincelle qui allumera ensuite le reste de la saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Julien VEYRE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?