Espoirs - Stade français-Usap : le choc des extrêmes

  • Il faudra un exploit ce dimanche aux Parisiens pour vaincre l’Usap qui reste invaincu depuis début de saison.
    Il faudra un exploit ce dimanche aux Parisiens pour vaincre l’Usap qui reste invaincu depuis début de saison. Photo DR
Publié le , mis à jour

Toujours sans point au compteur, les Parisiens accueillent des Perpignanais, eux, encore invaincus ce dimanche. Une rencontre qui s’annonce déséquilibrée sur le papier.

À l’aube de la cinquième journée du championnat espoirs Élite, cinq formations n’ont pas encore connu le goût de la victoire. En poule 1, Grenoble et Mont-de-Marsan ont essuyé quatre défaites inaugurales et dans la poule 2 c’est Vannes, Lyon et le Stade français qui sont dans une situation délicate. Mais parmi ces cinq équipes, une seule n’a pas débloqué son compteur grâce à un bonus défensif, il s’agit de la formation parisienne. Les Soldats roses vivent un début de compétition on ne peut plus compliqué. Après une saison dernière déjà très difficile, ils peinent en fond de classement.

Sur sa pelouse, le Stade français a déjà vécu deux corrections face à Montpellier et Clermont, avec plus de trente points encaissés face au MHR et plus de quarante face à l’ASM. Tout ceci sans oublier les cinquante-sept points reçus sur la pelouse de l’Aviron bayonnais. Vous l’aurez compris, peu de feux sont au vert dans la capitale, pour ne pas dire aucun. Rien de rassurant avant de recevoir le leader incontesté et incontestable de cette poule 2, Perpignan.

Le rouleau compresseur catalan

Le staff parisien a réellement de quoi être inquiet avec la réception de l’Usap. Les résultats obtenus par les Catalans sont l’exact opposé de ceux acquis par le Stade français. Comprenez par-là, quatre victoires, dix-neuf points en poche sur vingt possibles et une dernière victoire pleine de caractère face à Agen, deuxième au classement au moment d’affronter les Perpignanais.

Un SUA qui était pourtant prévenu avant de se rendre en Catalogne comme l’avait annoncé dans nos colonnes Julien Guiard, le manager lot-et-garonnais : « Perpignan, c’est tout simplement la meilleure équipe du championnat. Depuis plusieurs saisons, ils en mettent quarante à tout le monde, il faut réaliser le match parfait pour les faire tomber ».

Sans manquer de respect, bien évidemment, aux joueurs de la capitale, difficile de croire en une victoire parisienne ou plutôt en une défaite de l’Usap lors de cette cinquième journée. Mais qui sait, cette saison, plusieurs surprises ont déjà eu lieu, comme la victoire du promu narbonnais face au champion en titre toulousain. Alors pourquoi pas un nouvel exploit ce dimanche en Île-de-France ?

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Vincent FRANCO
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?