La passe de trois pour Brive ?

  • La passe de trois pour Brive ?
    La passe de trois pour Brive ? Icon Sport
Publié le , mis à jour

Les Corréziens ont assuré le maintien la saison dernière en décrochant de bons résultats face à leurs concurrents directs. Il faudra en faire de même cette saison...

Savez-vous combien de points ont pris les Brivistes contre les trois derniers du classement lors de leurs confrontations directes la saison passée ? Vingt-trois exactement sur trente possibles, pour une seule défaite d’une courte tête du côté de Bayonne (26-23). Une donnée qui peut être déterminante en fin de saison au moment de faire des comptes d’apothicaire, et d’envisager les cas d’égalité. Mais ce sont surtout les premiers pas vers le maintien, mais également une bonne base pour tenter de voir plus haut et nourrir des ambitions.

Cette année encore, les hommes de Jeremy Davidson sont partis sur de sacrées bases face aux prétendus candidats au maintien en décrochant deux victoires bonifiées contre Perpignan et Pau. Alors jamais deux sans trois à Biarritz ? « Ce n’est pas aussi simple que cela, répond le manager corrézien. Biarritz est une belle équipe qui a réussi un gros recrutement en faisant venir des stars du rugby comme Kuridrani, un All Black (le troisième ligne Elliot Dixon, N.D.L.R.) par exemple. Ils ont réussi de très grosses performances à domicile contre l’UBB et le Racing. Ce week-end, les Biarrots ne doivent absolument pas perdre et attendent ce match depuis l’annonce du calendrier. De notre côté, nous y allons avec beaucoup d’humilité en essayant de réaliser une très bonne performance pour tenter de décrocher un bon résultat… »

Un chemin à suivre

En soit, ce qu’avaient réussi les coéquipiers de Saïd Hirèche l’an dernier, notamment à Castres au cœur de l’hiver, face à une équipe alors dos au mur et en position de relégable. « Nous avions perdu de très très gros matchs à domicile en début de championnat (contre Toulouse, Clermont et le Racing 92, N.D.L.R.), se souvient Jeremy Davidson. Des échecs que nous avions su compenser par des résultats chez des équipes en manque de confiance au moment de les affronter que ce soit à Agen, Castres ou encore Pau. » Voilà le chemin à suivre pour les Brivistes samedi à Aguilera, face à un BO qui reste sur quatre défaites consécutives.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Romain LAFON
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?