Le Lou doit garder la bonne attitude

  • Le Lou doit garder la bonne attitude
    Le Lou doit garder la bonne attitude Icon Sport
Publié le , mis à jour

Alors que le club a présenté son projet « Lou Attitude », l’équipe professionnelle entend conserver la bonne attitude vue lors de ses deux dernières sorties.

Mercredi après-midi, Pierre Mignoni n’a pas ménagé ses efforts sur le terrain. Comme tous les jours où presque, le manager lyonnais a guidé une séance d’entraînement. Cette fois, son public était plus jeune que d’habitude : il s’agissait des moins de 10 ans du Rhône sportif (Villeurbanne) ! Le staff et les joueurs lyonnais se sont rendus dans neuf clubs amis de l’agglomération lyonnaise pour lancer l’opération Lou Attitude, la déclinaison d’un terme en passe de devenir son mantra. « Nous parlons beaucoup d’attitude, explique Pierre Mignoni. Le Lou Attitude, c’est très important. Ce sont des valeurs de partage et de connexion avec les autres. »

La fierté d’une région

Jean-Philippe Hager, coprésident de l’Association du Lou, et Philippe Agostini, directeur sportif de l’association et du centre de formation, étaient présents pour expliquer les déclinaisons du projet : Lou Citoyen, avec l’initiation de différents publics au rugby, Lou Santé, tourné notamment vers les personnes convalescentes, Lou Green, qui réfléchit à son impact environnemental, Lou Féminin, et Lou Territoire, sur les échanges avec les clubs alentour. « Mes joueurs, mon staff, et moi ne devons pas oublier que nous sommes des privilégiés, rappelle le coach. Nous savons d’où nous venons. Tout le monde est issu du rugby amateur. Nous essayons de rassembler les gens autour d’un projet, celui du Lou. Le club devient attractif, la locomotive. J’ai parlé avec un dirigeant du Rhône sportif qui me disait qu’ils étaient fiers de nous recevoir. Nous sommes en mission par rapport à ça. Dimanche, nous étions en mission, nous le serons samedi et le week-end d’après, pour que le rugby à Lyon compte. »

Samedi, à Paris, l’attitude des Lyonnais, dont les deux dernières sorties ont marqué les esprits, sera importante. Plus que le résultat, jamais assuré, c’est surtout leur comportement qui importera. « Avoir des joueurs engagés, un groupe engagé, un club engagé, c’est la clef », concluait Pierre Mignoni. Pour que la bonne attitude sur et en dehors des terrains devienne une bonne habitude.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?