Un nouveau départ pour Bayonne face à Provence ?

  • La rencontre à domicile face à Provence Rugby servira de baromètre aux Bayonnais d’Asier Usarraga. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    La rencontre à domicile face à Provence Rugby servira de baromètre aux Bayonnais d’Asier Usarraga. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le , mis à jour

Malgré la défaite, l’Aviron bayonnais s’est retrouvé à Colomiers. La mission des basques sera de confirmer ces bonnes dispositions devant leur public.

Le rendez-vous de Bayonne face à Provence revêt une importance au moins aussi importante que le choc des leaders de la semaine passée avec Colomiers. L’attente est forte du côté de Jean-Dauger après la très bonne prestation des hommes de Yannick Bru. L’Aviron a retrouvé son jeu, son éclat. Sa façon de jouer décelée lors de la préparation en pré-saison, notamment face à Pau, est-elle revenue ? Jusque-là, les Basques n’avaient pas convaincu même s’ils étaient restés invaincus. "Il y a eu une belle réaction collective, reprend Jeff Dubois. On a beaucoup mieux joué. Le problème, c’est qu’on a perdu…"

Ce jeu, d’ailleurs, avait été-t-il perdu ? Ou d’autres éléments étaient-ils venus perturber le potentiel de cette formation qui se faisait remarquer par son irrégularité récurrente ? L’Aviron pêchait en tout cas par un manque de maîtrise flagrant. "Le jeu n’a jamais pu être mis en place dans la continuité, du moins dans la conservation, analyse l’entraîneur des lignes arrière. Systématiquement, il y a eu des scories, en-avant, ballons perdus en touche, mauvaises passes, touches pas trouvées, turnovers non joués, en fait pas de munitions qui faisaient qu’on ne mettait pas de rythme dans le match. À Colomiers, on a pas mal tenu le ballon, on a eu la possession, on a retrouvé le jeu des matchs amicaux et qu’on fait tout au long de la semaine. Les matchs du week end n’ont pas retracé les entraînements hebdomadaires. C’est là que se situe notre attente."

Ajuster les ambitions

Ce match de Colomiers doit ajuster les ambitions de Bayonne. Gagner mais avec l’efficacité et la manière. Ne plus reconduire les errements des six premières journées. Alors la rencontre à venir prend la forme d’un test. "Ce sera le baromètre, continue Jeff Dubois. J’espère que le dernier match a fait tilt dans la tête des joueurs. Il faut qu’on continue sur cette lancée. Il ne faut plus qu’on revienne en arrière. L’investissement était présent, l’engagement aussi. Quand il y a tout cela, quand tout le monde est concentré, bizarrement, il y a bien moins de fautes de mains, moins de tout. Du coup, le jeu se met en place. J’espère qu’on sera capable de garder ce rythme, cette intensité. Et devant notre public…"

Ce match face à Provence se veut donc être un nouveau départ. Les Bayonnais, dopés en plus par la prestation sans récompense que certains qualifieront d’injuste, à Colomiers, se garderont de négliger un adversaire ambitieux hors de ses bases. "Ça va nous servir. Tout le monde était très déçu. Nous, il faut qu’on garde, et je le répète, cette ténacité et cet engagement pour fournir un gros match. Malgré la qualité d’Aix plus à l’aise à l’extérieur. Elle y a déjà gagné deux fois. De toute façon, toutes les équipes qui viennent à Jean Dauger jouent à 200 %. On le sait, il faut s’en méfier." À l’image d’un Joe Ravouvou retrouvé, Bayonne devra davantage rayonner pour que la remise en question trouve un débouché. Qu’elle ne soit pas un perpétuel recommencement…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Edmond Lataillade
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?