XV de France : Demba Bamba, la bombe enfin prête à exploser

  • XV de France : Demba Bamba, la bombe enfin prête à exploser
    XV de France : Demba Bamba, la bombe enfin prête à exploser Icon Sport
Publié le , mis à jour

Champion du monde U20 en 2018, convoqué au Japon un an plus tard, le Lyonnais a toutefois connu des difficultés à digérer cette ascension expresse, enchaînant les petites blessures qui ont retardé son éclosion définitive au plus haut niveau. Son excellent début de saison, ainsi que la blessure de Mohamed Haouas, pourraient toutefois bien changer la donne dès ce mois de novembre...

C’était l’histoire d’un mec au destin tout tracé. Celle d’un môme de Saint-Denis arrivé au rugby sur le tard, mais dont les exceptionnelles capacités physiques semblaient le destiner au plus haut niveau, en passant par tous les raccourcis. Un héros, au sens propre du terme, capable hors terrain de contribuer au sauvetage de plusieurs familles lors de l’incendie d’un immeuble au mois d’août 2019… Champion du monde U20 un an plus tôt après moins d’une demi-douzaine d’années de pratique, Demba Bamba s’était en effet avéré une des armes absolues des Bleuets lors de leur premier sacre planétaire, et surtout le prototype de pilier droit capable de faire entrer les Bleus dans la modernité, après la longue ère Rabah Slimani. Recruté par le Lou sitôt après le sacre des U20, Bamba s’était même donnée le temps de mûrir en passant une saison supplémentaire en Pro D2 dans son cocon du CA Brive, histoire de ne pas brûler les étapes. Toutes les conditions semblaient ainsi réunies pour une progression linéaire et régulière, donc…

Trop haut, trop tôt, trop vite ?

Le hic ? Il est que plusieurs événements sont passés par là, chamboulant tous les plans. Cette hernie cervicale, d’abord, qui obligea Demba Bamba à passer sur la table d’opération à 21 ans à peine, avant de procéder à une convalescence éclair qui lui permit d’accrocher le wagon de la Coupe du monde 2019 au Japon, avec seulement 5 feuilles de match et aucune titularisation en Top 14 au compteur. La marche était-elle trop haute pour la franchir si rapidement? Il faut bien le croire, malheureusement…

Seulement deux titularisations avec Galthié

En effet, après une entrée en jeu prometteuse face à l’Argentine lors du premier match de poules, Demba Bamba subit illico une déchirure à un ischio-jambier, qui l’obligea à jeter l’éponge et retourner panser ses plaies au pays. Le début d’une période délicate, jonchée de rechutes et de méformes, qui obligèrent le staff des Bleus à chercher ailleurs la perle rare. À Montpellier en l’occurrence, où Fabien Galthié et William Servat découvrirent l’OVNI Mohamed Haouas, bombardé titulaire à l’orée du Tournoi 2020 contre l’Angleterre, qui n’a jamais déçu depuis. De quoi reléguer la bombe lyonnaise à un rôle de remplaçant ou de finisseur, appelez-le comme vous le voudrez, pas franchement de nature à le satisfaire, quand bien même Bamba a déjà signé en bleu quelques entrées en jeu des plus intéressantes (au pays de Galles en 2020, ou à Melbourne cet été)… 

Les fruits du travail

Sélectionné à 17 reprises depuis le début de sa carrière, Demba Bamba ne compte en effet «que » six titularisations, et seulement deux (la première en Ecosse pendant la Coupe d’automne de 2020, l’autre en Australie au mois de juillet) depuis le début de l’ère Galthié. Autant dire que la petite déchirure subie par Mohamed Haouas semble devoir constituer un tournant dans la carrière du Lyonnais, qui apparaît semaine après semaine dans la forme de sa vie. «Demba est très bien en ce moment, nous confiait son manager Pierre Mignoni. Le fait de participer à la tournée en Australie malgré une saison difficile lui a fait du bien au moral. Il a bien travaillé physiquement depuis, et il touche actuellement le fruit de son travail personnel. »

Autant dire que, pour Bamba, tous les voyants semblent au vert pour renouer avec le fil d’un destin qui semblait tout tracé. Et devenir, définitivement, ce grand pilier droit que le XV de France a si longtemps espéré…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?