Cinq internationales et les RUBieS unies contre le cancer

  • Cinq internationales et les RUBieS unies contre le cancer
    Cinq internationales et les RUBieS unies contre le cancer DDM - EMILIE CAYRE
Publié le , mis à jour

Santé L’association RUBieS, qui se donne pour objectif d’aider les femmes à supporter leur cancer via la pratique du rugby, a permis à plusieurs de ses membres de s’entraîner en compagnie de cinq membres de l’équipe de France de rugby féminin, jeudi dernier à Lavaur. Un superbe moment de partage et de communion.

Superbe initiative, jeudi dernier, à Lavaur dans le Tarn. Cinq joueuses internationales : Marjorie Mayans, Gabrielle Vernier, Audrey Forlani, Pauline Bourdon et Gaëlle Hermet sont venues partager un entraînement auprès de membres des RUBieS, une association de femmes ayant vaincu le cancer ou qui sont en passe de le vaincre. Dans une ambiance bon enfant, les joueuses internationales ont pu côtoyer ces femmes qui forcent le respect et l’admiration, comme en témoigne la troisième ligne blagnacaise Marjorie Mayans : « Nous avons toutes passé un excellent moment. Le but, c’était de partager quelque chose toutes ensemble. C’était vraiment très sympa car les clubs avaient communiqué sur l’opération et il y avait du monde. Je crois que c’est important, pour nous joueuses, de contribuer à défendre la cause de la lutte contre le cancer du sein. » La joueuse internationale sait l’importance du message porté par une sportive de haut niveau : « Cette terrible maladie touche aujourd’hui une femme sur huit en France. Je pense qu’il est capital d’associer notre image à ce combat et permettre de sensibiliser les jeunes femmes à ce fléau. »

La séance de rugby à toucher a accouché de beaux mouvements, malgré quelques petites scories bien légitimes au vu des conditions difficiles – froid, éclairage – mais le plaisir de jouer et de se retrouver était lui bien présent.

Les cinq Tricolores sont prêtes à partir jouer leur tournée d’Automne, qui les verra affronter l’Afrique du Sud puis les Néo-Zélandaises par deux fois.  

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?