Nationale - Aubenas prime à la formation

  • Nationale - Aubenas prime à la formation
    Nationale - Aubenas prime à la formation DR - DR
Publié le

Conscients que le salut passe souvent par la jeunesse, les dirigeants d’Aubenas-Vals ont décidé de miser sur la formation. Une stratégie d’avenir ...

En recevant Massy hier à Georges-Marquand, Aubenas-Vals avait l’incarnation sur son pré de ce qui n’est pas loin d’être le modèle en matière de formation. On le sait, les Massicois ont sorti de leurs rangs d’illustres joueurs : est-il nécessaire de citer les Marlu, Marchois, Lamboley, Millo-Chluski ; et aujourd’hui, les Macalou, Woki, Camara, Etien et bien entendu, Bastareaud ?

Aussi, Aubenas-Vals a décidé de miser sur la formation, un peu forcé aussi par le contexte local, comme l’explique Jean-François Roure, le vice-président : « Notre position géographique excentrée des grands axes n’aide pas pour attirer des joueurs parfois. Aussi, il faut miser sur d’autres atouts : la qualité de vie bien sûr, mais aussi, la formation. » Depuis une vingtaine d’années environ, le RCAV dispose d’un centre d’entraînement labéllisé (CEL) conforté chaque année après contrôle de la direction technique nationale de la FFR. Mais à partir de cette saison, les clubs de Nationale vont devoir se doter d’un centre de formation labélisé (CFN) qui devra répondre à un cahier des charges très précis, imposant notamment la recherche de l’excellence auprès des jeunes, tant sur le plan sportif que sur le plan scolaire, universitaire ou professionnel. Dans le courant de l’année 2022, Aubenas sera audité par la DTN pour tenter d’obtenir le label CFN. « Nous allons tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif et le club doit apporter des améliorations sur le plan médical, administratif, sportif et scolaire », rajoute Jean-François Roure.

Tout le monde doit être gagnant : les joueurs qui disposeront d’un encadrement et d’un suivi de qualité et le club qui peut attirer ainsi des joueurs potentiellement intéressants. Mais, signe qu’Aubenas-Vals veut passer la vitesse supérieure, un partenariat de formation vient d’être acté avec Oyonnax le 7 octobre dernier. Des échanges fréquents entre les deux clubs auront lieu sous la forme de séminaires de formation au niveau des éducateurs, des échanges d’expérience et d’expertise se feront autour de la structuration des sections sportives des collèges et lycées. Des échanges de joueurs sous forme de prêts pourront être réalisés, tout comme des entraînements communs entre les deux clubs. Tous ces projets se mettent en place, et il ne manquera plus que le démarrage du nouveau stade pour que l’on passe véritablement à la vitesse supérieure.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?