Amateurs - Fédérale 3 - Colmar va passer le test de Vesoul

  • Les Colmariens ont réalisé un très bon début de saison. Le confirmeront-ils à Vesoul ?
    Les Colmariens ont réalisé un très bon début de saison. Le confirmeront-ils à Vesoul ? Photo DR
Publié le

Jusqu'à présent, les jeunes colmariens ont réalisé un sans-faute. Ce week-end, iront-ils s'imposer à Vesoul, où ils s'étaient faits recevoir la saison dernière ?

L’équipe de Colmar se rendra à Vesoul ce week-end pour le compte de la cinquième journée du championnat de Fédérale 3. Elle y évaluera son invincibilité construite sur ses quatre premières rencontres. La chose est toute nouvelle pour cette formation. Elle avait réintégré la Fédérale 3 lors de la saison 2019-2020, après une dizaine d’années passées en division régionale honneur. Ce club historiquement ancré dans les divisions nationales avait connu une légère perte de vitesse avant de revenir.

La première année de son retour, elle serait sans doute redescendue sans l’apparition du Covid et la décision du gel des compétitions. La deuxième année, avant la déclaration de la saison blanche, elle avait déjà un peu progressé. Cette saison, elle est toujours invaincue. Avant, elle perdait ses matchs de peu. Aujourd’hui, elle les gagne de peu.

Et elle talonne le leader Lons-le-Saunier et sa grande ambition d’accession en Fédérale 2 dans la nouvelle mouture fédérale. « En ce qui nous concerne, même si certains d’entre nous envisagent déjà la possibilité d’une fin de saison formidable, compte tenu de ce que nous produisons, je ne pense pas que nous devions nous projeter dans la nouvelle formule des compétitions, commente l’entraîneur Guillaume Brech, salarié du club depuis quinze ans. Imaginer une montée en Fédérale 2 me semble complètement prématuré. En revanche, dès lors qu’il n’y a pas de descente, l’objectif du maintien est caduc. Il faut donc se projeter sur une qualification, et ce groupe est suffisamment mûr à présent pour défendre sa place dans le quatuor de tête. »

Une équipe à 80 % formée sur place

Ce groupe de Colmariens a beaucoup été façonné par Guillaume Brech, qui a relancé toute la formation du club quand elle vacillait. Les réussites de l’équipe première de l’époque avaient réduit de façon mécanique l’implication chez les jeunes. Après des années de travail, cette jeunesse colmarienne avait retrouvé des résultats. Elle s’était hissée en Teulière A et en Balandrade. Ce sont beaucoup les membres de cette génération, des licenciés nés entre 1998 et 2001, qui composent l’effectif senior d’aujourd’hui. Guillaume Brech, qui s’occupait des juniors, a aussi organisé leur passage dans la catégorie supérieure.

« C’est une génération qui s’est vraiment construite, et qui progresse, se réjouit l’entraîneur. Avec tous les autres joueurs qui ont été formés chez nous, nous alignons des équipes avec 80 % de mecs formés au club. Ils sont arrivés à 20 ans en division d’Honneur, et franchissent les marches les unes après les autres. » Cette sortie de ce week-end à Vesoul précisera un peu mieux sur quelle marche se trouvent actuellement ces Colmariens. La saison dernière, ils y avaient concédé un bonus offensif à leurs adversaires.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Guillaume CYPRIEN
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?