Le Lou sur la réserve

  • Le Lou sur la réserve
    Le Lou sur la réserve Icon Sport
Publié le

Entre les absences des internationaux et les blessures, le Lou va devoir faire preuve d’imagination et de combativité lors des deux prochains matchs.

Chaque médaille à son revers. Aligner le plus bel effectif jamais vu sous le maillot du Lou Rugby a comme effet négatif de devoir apprendre à gérer les absences des internationaux. Hier, seul Kilian Géraci a été libéré. Félix Lambey, ménagé en début de semaine, cela porte à deux et demi le nombre de deuxième ligne disponible, avec le Fidjien, Temo Mayanavanua, puisque Loann Goujon, touché à une cheville à Paris, a été opéré hier et sera indisponible trois mois… "Dans le recrutement, nous avions pallié l’absence des internationaux, mais nous ne pouvions pas prévoir les blessures, souffle Pierre Mignoni. On va faire avec. Nous allons nous mobiliser pendant quinze jours avec l’effectif disponible. Point barre ! Nous avons des objectifs sur les deux matchs à venir. Je ne veux pas d’excuses. Je ne veux pas pleurer."

Des joueurs très sollicités

En attendant le retour proche de Mathieu Bastareaud, le staff pourra compter encore ce samedi sur les Fidjiens, les Géorgiens, Colby Fainga’a, et sur Patrick Sobela, qui sera aussi présent contre Castres. Spectateur lors de la tournée des Bleus en Australie, le puissant troisième ligne, va être beaucoup sollicité sur les deux matchs. "À mon âge, vingt-neuf ans, je commence à basculer de l’autre côté, reconnaît-il. Tu deviens naturellement un leader, un cadre pour les jeunes. On ne te désigne pas forcément. C’est notre responsabilité, comme un des plus anciens joueurs, de montrer un peu la voie." Avec le sept ou le huit dans le dos, le joueur aura un rôle important à jouer lors des prochains matchs. Encore plus que d’habitude.

Un peu à l’image du printemps dernier, où ils avaient été trois à tenir la baraque en troisième ligne plusieurs matchs de suite. "On y a droit une ou deux fois par an, sourit l’ancien Brondillant. Ça va être "short". C’est la première fois qu’on a autant d’internationaux. On verra comment ça se passe. Mais nous avons des jeunes avec nous depuis de saison. Ils sont impliqués dans les entraînements, dans les matchs."

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?