Un Bayonne en mode diesel s'en tire tout bonus chez les promus

  • Les Bayonnais ont mis un coup d'accélérateur lors du second acte face à Narbonne
    Les Bayonnais ont mis un coup d'accélérateur lors du second acte face à Narbonne Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Bien que fébriles en première période, les Bayonnais se sont vite repris pour s’assurer une victoire bonifiée en terre audoise.

Le RC narbonnais était un peu la cible idéale pour aller chercher des points précieux et les Bayonnais n’ont pas manqué le rendez-vous. Alors si les hommes de Yannick Bru se sont fait peur en première mi-temps face à des Audois qui ont su mettre la pression à leurs visiteurs du jour, les Bayonnais bien qu’en manque d’automatismes (avec une équipe légèrement remaniée) ont tué le match à la 39e minute de jeu. Un essai du talonneur Ulugia juste avant la pause qui revigore l’Aviron bayonnais à l’image d’une deuxième mi-temps où il faut bien le dire, il n’y a pas eu photo. "On a vu qu’en première mi-temps on a accumulé les approximations mais on a quand même tenté des choses et on a provoqué cette équipe de Narbonne qui n’a pas lâché le bras de fer. Je suis satisfait de notre défense, qui a été plutôt très bonne car on savait que c’était un des enjeux ici parce qu’offensivement Narbonne impose son tempo et son avancée est redoutable donc il fallait plaquer fort et casser leur rythme", explique Yannick Bru.

Le RCN n’a pas tenu le choc

Si la défense bayonnaise et son jeu au sol ont littéralement figé le jeu des Narbonnais, le coaching et l’apport du banc ont clairement changé la donne dans une seconde période où l’Aviron a enchaîné en ajoutant trois essais au compteur, synonymes de bonus offensif, puisque les Narbonnais, eux, ont dû se contenter des points inscrits par leur demi d’ouverture, Jason Robertson. "L’essentiel est acquis avec cinq points ici. On va pouvoir préparer ce grand rendez-vous de vendredi prochain de la meilleure des manières", analyse le technicien bayonnais qui a déjà le regard tourné vers le choc du week-end prochain face à Mont-de-Marsan sur la pelouse du stade Jean-Dauger. La marche était très haute et les Narbonnais ne se faisaient pas vraiment d’illusions mais les Orange et Noir se sont donné les moyens d’y croire pendant quarante minutes...

Mais on le sait un match se joue en quatre-vingts minutes et pas une de moins. Alors très vite les hommes de Julien Seron ont buté sur cette équipe bayonnaise. Si l’essai des Bayonnais juste avant la mi-temps a fait mal au moral des Narbonnais, le carton jaune de Taulagi (42e) ne va rien arranger. Réduits à quatorze, les Audois encaissent l’essai qui débloque la machine bayonnaise. "On est tombé sur meilleur que nous. En première mi-temps on se voyait, pourquoi pas, aller chercher cette victoire mais ensuite on perd la guerre du sol, ils sont beaucoup plus solides dans les contacts, ils vont vite et ils sont puissants donc on lâche le score", assure Boris Goutard, arrière du RCN. Une victoire logique de Bayonne avant la réception de Mont-de-Marsan, alors que les Narbonnais enchaîneront avec un derby en terre biterroise.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Manon MOREAU
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?