La Dream Team de la 9e journée

  • Boris Palu (Racing 92) marque l'un de ses deux essais face à Toulouse
    Boris Palu (Racing 92) marque l'un de ses deux essais face à Toulouse Icon Sport - Anthony Dibon
Publié le

Un XV marqué par les succès du Racing contre le champion en titre, mais ausi de Perpignan et Pau... Découvrez la Dream team de cette neuvième journée de Top 14 ! 

15. Zack Henry : 48.5 points

Très sûr de lui face aux perches avec les 18 points de son équipe à son crédit, l'Anglais à la baguette du jeu palois a su parfaitement s'adapter aux conditions climatiques difficiles contre le Stade français.

La très bonne performance de Zack Henry contre le Stade français
La très bonne performance de Zack Henry contre le Stade français LGM/IS

14. Geoffrey Palis : 35.5 points

L'arrière de formation, repositionné depuis longtemps sur l'aile, a fêté comme il se doit sa 150e apparition sous le maillot castrais avec une assurance sous les ballons hauts et en prime un essai crucial dans le dénouement de la rencontre.

13. Afusipa Taumoepeau : 51.5 points

Avec un triplé inscrit contre La Rochelle, personne ne fait mieux que le centre australien, qui a sonné la charge de la rébellion catalane. Une place bien méritée pour celui qui fut l'un des meilleurs joueurs de cette 9e journée.

La très bonne performance d'Afusipa Taumoepeau contre La Rochelle
La très bonne performance d'Afusipa Taumoepeau contre La Rochelle LGM/IS

12. Ulupano Seuteni : 49.7 points 

Une fois passé à son poste, avec l'entrée en jeu de François Trinh-Duc à l'ouverture, le premier centre a été une arme remarquable de l'Union Bordeaux-Bègles. Auteur d'un essai, il a fait d'énormes dégâts à la défense clermontoise.

11. Vincent Rattez : 29 points

Il a vécu une première saison difficile avec le MHR. Mais le temps de l'adaptation semble passé. L'ailier Vincent Rattez a pris la mesure de son nouveau club et réussit toutes ses interventions.

10. Paolo Garbisi : 34 points

Impeccable chef d'orchestre, il a bien exploité la domination de ses avants pour accroître l'écart au score. Face aux perches, il est l'auteur d'un 100% (3/3) et confirme qu'il va mieux.

9. Nolann Le Garrec : 47.1 points

Ce n'est pas sa première apparition dans la Dream Team et ce n'est pas un hasard. Le demi de mêlée de 19 ans s'est imposé au Racing 92 en dépit de la concurrence de l'expérimenté Maxime Machenaud. Même le staff du XV de France, représenté par l'entraîneur des trois-quarts Laurent Labit reconnaît qu'il sera à Marcoussis "dans les mois ou les années à venir".

8. Genesis Mamea Lemalu : 39.1 points

Un franchissement, trois plaquages cassés, et neuf plaquages à son actif (100% de réussite), le troisième ligne centre était simplement partout contre le Stade rochelais. Pas étonnant de le retrouver dans cette sélection.

7. Beka Gorgadze : 38.5 points

Le troisième ligne a disputé l'intégralité de la rencontre face au Stade français et il a largement participé à ce succès déjà important pour le maintien. Avec 15 courses ballon en main, il fut de loin le joueur le plus actif sur la pelouse du Hameau.

6. Ibrahim Diallo : 46.5 points 

Comme à son habitude, il a plaqué à tour de bras, écoeurant les Toulousains. Et le premier essai vient de sa percée sur l'aile droite. Son ascension fulgurante n'en finit plus pour celui qui toque à la porte de l'équipe de France.

5. Tom Staniforth : 28.1 points

Le deuxième ligne est un incontournable de La Grande Mêlée. Puisque le Castres olympique a surtout gagné grâce à son paquet d'avants, il faut saluer la performance de l'Australien, autant présent en attaque (16 courses avec le ballon, un plaquage cassé) qu'en défense (100% au plaquage).

4. Boris Palu : 69.1 points

C'est le capitaine de la Dream Team, avec deux essais inscrits face au double champion en titre. Rien que ça ! Sa lecture du jeu alliée à sa puissance lui ont permis ce doublé. Sans compter son activité précieuse dans les rucks, qui ont fait déjouer Toulouse.

La très bonne performance de Boris Palu (Racing 92) contre Toulouse
La très bonne performance de Boris Palu (Racing 92) contre Toulouse LGM/IS

3. Ben Tameifuna : 30.4 points

La mainmise des Girondins sur les débats contre l'ASM était le fruit d'une solide mêlée et d'un très bon jeu au sol, dans lesquels "Big Ben" tient un rôle majeur. Mais que dire de son activité dans le jeu courant ! Le pilier droit s'est rendu très disponible et cassant dans ses percussions. 

2. Camille Chat : 31 points

Son explosivité a fait mal aux Toulousains, en témoigne ce chiffre de 5 plaquages cassés. Lui aussi a beaucoup oeuvré dans le jeu au sol pour perturber les sorties de balle adverses.

1. Sacha Lotrian : 18.7 points

On attendait avec impatience le retour des Pumas avec l'Usap. Mais d'autres éléments ont brillé ce samedi. Le pilier gauche Sacha Lotrian en fait partie. D'ailleurs il annonçait à l'issue de la rencontre : "Je suis sur un petit nuage"...

 

La Grande Mêlée
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?