Du Plessis : «Ce match va nous faire grandir plus vite»

  • "Ce match va nous faire grandir plus vite" "Ce match va nous faire grandir plus vite"
    "Ce match va nous faire grandir plus vite"
Publié le

Entretien avec le demi d'ouverture de Mont-de-Marsan.

Vous jouez un match au sommet. Dans quel état d’esprit l’abordez-vous ?

Nous sommes avant tout très excités par ce match. On fait ce sport pour connaître ce genre de sensations. Pour nous c’est comme un match de phases finales, dans un stade qui sera plein avec une ambiance exceptionnelle. C’est un match spécial, que nous avons bien préparé, comme depuis le début de saison, dans un état d’esprit très positif, avec l’objectif de prendre du plaisir et de savourer ce moment.

Que faudra-t-il faire pour espérer un résultat positif ?

Surtout ne pas être paralysés par l’enjeu, essayer de jouer comme nous en avons l’habitude depuis le début du championnat. Mais c’est une rencontre dans laquelle il y aura peut-être moins d’opportunités, et pour pouvoir les saisir, il faudra être encore plus précis qu’auparavant.

La pression n’est-elle pas sur les épaules des Bayonnais ?

À Jean-Dauger, il y a toujours une forme de pression pour l’Aviron. Les Bayonnais jouent à domicile, le stade va être plein, ils ont donc plus à perdre que nous, mais nous aurons la pression aussi. D’abord parce que nous n’avons pas forcément l’habitude de jouer devant 12 000 ou 15 000 personnes, mais aussi parce que nous jouons tous les matchs avec l’ambition de les gagner.

Que peut vous apprendre ce match ?

Il va nous faire grandir encore. Nous avons un groupe jeune, c’est une belle expérience à vivre pour plusieurs joueurs qui n’ont pas encore connu ce type de contexte. Dans un stade comme celui-ci, il va falloir être très bon dans notre communication, ne pas subir la pression du public, savoir faire abstraction de l’environnement et être capables de rester focalisés sur notre jeu.

Comment évaluez-vous le potentiel du Stade montois au tiers du championnat ?

Je crois que nous avons vraiment des atouts. Il y a dans ce groupe un mélange de jeunesse et d’expérience, un bel équilibre entre avants et trois-quarts et des joueurs au potentiel incroyable. Notre staff a de l’expérience, nous discutons beaucoup avec lui pour tenter de faire mieux à chaque match, en nous remettant en question chaque semaine. Je suis vraiment très confiant pour l’avenir du club.

À titre personnel, on vous sent très à l’aise dans cette équipe, votre intégration n’a pas posé de problème ?

Vous savez, c’est un club avec un magnifique état d’esprit, très familial. À ce moment de ma carrière, c’est vraiment ce que je recherchais et je me suis senti heureux ici dès que j’y suis arrivé. Nous travaillons dur, mais personne ne tire la couverture à soi. Nous sommes tous au même niveau, jeunes, moins jeunes, chacun essaie d’apporter le maximum au groupe. Donc oui, je me sens très bien.

Ce match sera quand même spécial pour vous qui avez porté les couleurs de l’Aviron ?

C’est la première fois que je vais jouer à Jean Dauger dans un autre maillot que le ciel et blanc. Mais j’y vais sans pression, je n’ai rien à démontrer à personne. J’ai juste envie de profiter du moment, c’est toujours sympa de jouer dans ce stade.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre Baylet
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?