Les Gallois au défi des Springboks

  • Les Gallois et leur arrière Johnny McNicholl font face à une montagne : les champions du monde sud-africains... Photo Icon Sport
    Les Gallois et leur arrière Johnny McNicholl font face à une montagne : les champions du monde sud-africains... Photo Icon Sport
Publié le

Toujours diminués par de nombreuses absences, le pays de Galles reçoit les champions du monde en titre, une semaine après la fessée reçue face aux All Blacks. Auront-ils les armes pour rivaliser face à des Springboks en pleine confiance ?

La défaite du pays de Galles face à la Nouvelle-Zélande le week-end dernier (16-54) a égalé un record. Celui du plus gros revers à domicile de l’histoire des Gallois. Au Principality Stadium de Cardiff, Wayne Pivac et les siens n’avaient tout simplement pas les armes pour rivaliser avec les Blacks. La raison à cela ? Les nombreuses absences qui polluent ce début de tournée d’automne du XV du Poireau. Et ça ne devrait pas aller en s’améliorant : trois nouveaux cadres ont déclaré forfait pour le reste de la tournée en début de semaine. À commencer par le capitaine, Alun Wyn Jones qui, à l’instar de Ross Moriarty, était touché à l’épaule lors du match contre le Nouvelle-Zélande. Les examens ont confirmé le forfait des deux hommes pour les prochaines semaines. Autre coup dur pour la troisième ligne, déjà privée de Tipuric et Navidi, Taulupe Faletau s’est blessé à la cheville lors d’un entraînement avec Bath et est lui aussi sur le flanc. Des forfaits auxquels il faut ajouter celui de Ken Owens, touché au dos et forfait de dernière minute la semaine dernière.

Des Sud-Africains terrifiants

Ainsi, face à des Sud-Africains qui restent sur une victoire face aux Blacks lors de la dernière journée du Rugby Championship, la tâche s’annonce ardue pour les Gallois. Seul le talentueux Louis Rees-Zammit et Dan Biggar feraient leur retour dans l’équipe de samedi. L’arrière Liam Williams s’est entraîné cette semaine après son opération d’une appendicite mais ne devrait pas être prêt à temps. Pivac pourrait aussi faire des choix surprenants, comme la titularisation de Rhys Carre devant Wyn Jones, ou le retour de Tompkins au centre. Le XV gallois semble donc encore trop diminué pour pouvoir lutter. Surtout que devant les Dragons, c’est une Afrique du Sud terrifiante qui se dresse. Au contraire de leurs adversaires, les champions du monde comptent peu d’absences et n’effectuent que trois changements par rapport au XV qui s’est imposé face à la Nouvelle-Zélande il y a un mois. Seul Faf de Klerk est blessé et doit déclarer forfait au poste de demi de mêlée. Un coup dur qui n’en est pas vraiment un puisqu’Herschel Jantjies assure l’intérim avec le numéro 9 et que sur le banc se trouve Cobus Reinach, en grande forme avec Montpellier dernièrement. Aussi, Damian Willemse (23 ans) est préféré à Willie Le Roux à l’arrière et à l’occasion de montrer tout son talent. «Damian et Herschel ont souvent été sur le banc et c’est fantastique de leur donner une opportunité et une chance de commencer, commente le sélectionneur Jacques Nienaber. Nous aurons un œil attentif sur eux puisque nous cherchons à construire notre équipe pour la Coupe du monde 2023.» Enfin, Jesse Kriel (49 sélections) prend place sur l’aile puisque de Sbu Nkosi est toujours en Angleterre.

Malgré l’écart de forme qu’il semble y avoir entre les deux nations, Nienaber et les Sud-Africains confient rester méfiants et n’oublient pas que la rencontre va se dérouler dans une atmosphère particulière. «La dernière fois que nous avons obtenu un résultat ici à Cardiff, c’était en 2013. Et les seules autres victoires depuis ont été lors des Coupes du monde 2015 et 2019. Ici, c’est une forteresse pour eux : l’atmosphère y est particulière et le public les porte.» Du soutien, il en faudra c’est sûr pour les Gallois, afin d’éviter une deuxième déculottée de suite.

Galles - Afrique du Sud

À Cardiff (Principality Stadium) Samedi 18 h 30 - Arbitre : M. Williams.

Galles 15. McNicholl ; 14. Rees-Zammit, 13. J. Davies (cap.), 12. Tompkins, 11.J. Adams ; 10. Biggar, 9. T. Williams ; 7. Basham, 8. Wainwright, 6. Jenkins ; 5. Rowlands, 4. Beard ; 3. Francis, 2. Elias, 1. Carre. Remplaçants : 16. Roberts, 17. W. Jones, 18. W. Jones, 19. S. Davies 20. B. Carter, 21. G. Davies, 22. Priestland, 23. B. Thomas.

Afrique du Sud 15. Willemse ; 14. Kriel, 13. Am, 12. De Allende, 11. Mapimpi ; 10. Pollard, 9. H. Jantjies ; 7. Smith, 8. Vermeulen, 6. Kolisi (cap.) ; 5. De Jager, 4. Etzebeth ; 3. Nyakane, 2. Mbonambi, 1. Nche. Remplaçants : 16. Marx, 17. Kitshoff, 18. Koch, 19. Mostert, 20. Wiese, 21. Reinach, 22. E. Jantjies, 23. Steyn.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Yanis Guillou
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?