L'édito : génération dorée

  • Les Bleus à l'attaque face à l'Argentine.
    Les Bleus à l'attaque face à l'Argentine. Midi Olympique. - Patrick Derewiany.
Publié le , mis à jour

L'édito du lundi par Emmanuel Massicard... De vous à moi, tout semblait écrit d’avance. Depuis le temps, on connaît la chanson. Ses paroles et même la musique. Avec un double refrain : les Argentins ne changeront définitivement jamais ; et les premiers matchs de tournée mènent rarement jusqu’au nirvana.

Même les entraînements à haute intensité qui accompagnent le retour au premier plan des Bleus n’ont pas inversé ces tendances lourdes. Le rugby ne se joue pas sur Playstation et les oppositions de semaine ne disent pas grand-chose du contexte des matchs, de l’enjeu de sportif et de l’acrimonie entre adversaires.

Il n’y eut donc guère de surprise, samedi soir, en dehors peut-être de ce Stade de France aux gradins clairsemés - étonnant quand même après un an et demi d’absence - mais joyeux et bruyants. Assez pour passer une belle soirée.
Certes, tout ne fut pas parfait en termes de maîtrise, de choix ou de production et certaines options de jeu (dont le tandem Jalibert-Ntamack) sont encore inabouties. Mais quand même. Rappelez-vous qu’en d’autres temps et avec d’autres Bleus sur le terrain, ce genre de victoire nous aurait échappé…

Alors, que diable ! Apprécions le caractère de la bande à Dupont, qui a tenu jusqu’au bout. Et autant sa capacité à relever le défi d’un rugby de vitesse et de justesse, qui colle assez bien à la culture française. Cette vitesse, justement, qui sert la jeunesse. Et inversement.
Louons, surtout, le talent qui transpire désormais de toutes les lignes tricolores et paraît devoir s’enrichir à chaque sortie, avec une nouvelle pépite pour jaillir de l’ombre.

Mais quels talents ! Et quelles promesses pour 2023 et cette génération dorée ! Vous connaissiez Baille, Marchand, Vakatawa, Ntamack, Fickou, Penaud, Alldritt ou Dupont ; vous avez découvert Haouas, Bamba, Gros, Jelonch, Woki, Villière et Couilloud. Voici désormais Jaminet et Flamand, tous deux formidables face à l’Argentine.
Qui, demain ? Lebel, Diallo. Et Le Garrec, dont on vous cause déjà depuis un moment. Sans doute d’autres aussi forts encore, si j’en crois les techniciens qui mettent les mains dans le cambouis de la formation.

Très clairement, cela faisait longtemps que le rugby français ne s’était pas assis sur une telle mine d’or, héritage direct des Jiff, de la fin du pôle France sis à Marcoussis et du travail de forçats mené par la DTN de Didier Retière. De quoi rendre jaloux Mario Ledesma, le sélectionneur argentin qui, bon public, place le XV de France sur le podium mondial dès cette année. De quoi, surtout, obliger les Bleus à la hauteur des espérances qu’ils suscitent en termes de résultats (vite, un titre), d’impact médiatique, public et des partenaires qui font bouillir les marmites.

Nous les voudrions parfaits, évidemment. Patience, les Blacks ne débarquent que dans quinze jours ! Vous verrez alors combien les Français peuvent ressembler à leurs cousins argentins, ces fichus ferrailleurs qui nous ont tant agacés.

Plaisanterie mise à part, accordons aux Bleus le temps de l’apprentissage, des réglages et de la maturation. Si tout n’a pas été parfait face à l’Argentine, les promesses sont tellement belles qu’il ne faut surtout pas brûler ceux-là, auxquels on croit tant.

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Jacques Fournier Il y a 1 année Le 08/11/2021 à 11:49

???
parmi 20 noms cités, Massicard ne distingue Jalibert (23 ans)ni dans la génération dorée, ni dans les découvertes ni dans le réservoir pour demain,
bizarre non ? pour moi c'est le meilleur, peut-être un syndrome 33 vs 31 ?
Jako31

Jacques Fournier Il y a 1 année Le 08/11/2021 à 09:18

jako31
Quand même curieux de ne pas citer Jalibert qui est au niveau de Dupont. qu'est-ce qu'il a fait ?