Les clubs de Top 14 pourraient choisir les congés accordés à leurs joueurs à Noël

  • Cette années, le sujet des congés pour les fêtes de fin d'année pose problème.
    Cette années, le sujet des congés pour les fêtes de fin d'année pose problème. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Pour la première fois depuis 2005, ce sont les clubs qui pourraient choisir les plages de congés à accorder à leurs joueurs pour la période de noël. En cause ? un « non-accord » entre Provale, Tech XV et l’UCPR.

Mine de rien, c’est une petite révolution que pourrait vivre le rugby professionnel au cœur de cet hiver. Rien qui n’impactera le grand public, certes ; mais les joueurs, eux, pourraient voir leurs congés de fin d’année fixés par leurs clubs. On le sait pour l’avoir lu dans ces colonnes dans nos éditions précédentes, le Top 14 déroulera sa treizième journée entre le 26 et le 27 décembre prochains. Ce qui pose la question de la gestion des congés de fin d’année pour les joueurs de Top 14, qui seront les seuls à fouler les pelouses entre les deux fêtes. Jusqu’à présent, les vacances des joueurs professionnels étaient gravées dans le marbre par un accord tripartite entre Tech XV (le syndicat des entraîneurs), Provale (le syndicat des joueurs) et l’UCPR (le syndicat des clubs).

À la table des négociations

Or, selon nos informations, cette année, les trois entités ne sont pas parvenues à un accord. Pourtant, Tech XV et l’UCPR proposaient des solutions censées convenir à tous les clubs de Top 14. Pour les clubs jouant le 27 décembre, l’idée était de proposer trois jours consécutifs de congés les 23, 24 et 25 décembre auxquels se seraient rajoutés deux jours supplémentaires attribués par la suite (en plus de la semaine habituellement donnée avant la fin de la phase régulière). Pour les clubs jouant le dimanche 26 décembre, le projet prévoyait deux jours et demi de congés (les 23, 24 et 25 au matin) associés à trois jours supplémentaires pris plus tard. Toujours selon nos informations, le sujet, qui n’était pas à l’ordre du jour de la réunion de la Ligue nationale de rugby qui se tiendra ce lundi soir à 16 heures, pourrait finalement s’inviter sur la table des négociations.
Au bout du bout, et sauf improbable rebondissement aboutissant à un accord entre les trois parties, ce sont les clubs qui auront le choix des congés qu’ils accorderont à leurs joueurs pour cette période si particulière de « l’entre-deux fêtes. » Une première depuis la signature de la Convention collective du rugby professionnel (CCRP), en mars 2005…
 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
David Bourniquel
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?