Aviron : un contre-projet avec Dourthe à venir ?

  • Richard DOURTHE.
    Richard DOURTHE. Romain Perrocheau / Icon Sport - Romain Perrocheau / Icon Sport
Publié le

Depuis plusieurs jours, le club basque est secoué en coulisses et selon toute vraisemblance, un nouveau projet pourrait être présenté d’ici peu. Explications…

C’est une annonce qui n’a laissé personne indifférent. Dimanche soir, nos confrères de Sud Ouest révélaient que Yannick Bru quitterait le club à la fin de la saison. Pour cause, l’ancien entraîneur des avants du XV de France ne se reconnaît plus, aujourd’hui, dans le projet porté par le président du conseil d’administration, Philippe Tayeb. Quelques heures plus tard, Elie Benmergui (premier actionnaire du club avec environ 12 % du capital) publiait un long message sur son compte Facebook. Il y regrettait le départ du technicien et en profitait pour régler ses comptes avec la direction actuelle. En désaccord depuis plusieurs mois avec Philippe Tayeb, il expliquait notamment que « seule la gestion foncière intéresse les dirigeants » et le patron de Glass Partners Solutions dénonçait qu’il n’y avait « aucune décision en faveur du club mais beaucoup en faveur d’intérêts personnels frisant les délits d’abus de bien social ».
 

L’Aviron s’insurge

Contacté dans la semaine, Benmergui n’a pas donné suite à nos sollicitations. Philippe Tayeb, non plus, n’a pas voulu s’exprimer. Cependant, mercredi matin, le conseil d’administration du club basque, via un communiqué, s’est « insurgé contre les accusations infondées et diffamatoires » et a annoncé qu’il « ne laissera pas de tels agissements sans réponse judiciaire. » Si l’affaire concernant ces accusations est donc dans les mains de la justice, les questions concernant l’avenir du secteur sportif devraient animer les prochains jours du côté de Dauger.
 

Dourthe : « une possibilité de faire quelque chose mais… »

Pour cause, toujours sur son compte Facebook, Elie Benmergui révélait « qu’un nouveau projet uniquement sportif et purement bayonnais sera présenté à très court terme ». Richard Dourthe pourrait être à la tête de celui-ci. L’ancien manager du club basque (2008-2009) avait déjà présenté son projet il y a trois ans mais c’est celui porté par Philippe Tayeb et Pierre Olivier Toumieux qui avait été retenu.

Chez nos confrères de Sud Ouest, l’ancien trois-quarts centre a reconnu être attentif à la situation de l’Aviron. « Président de l’Aviron bayonnais, c’est un honneur, a-t-il déclaré. Qui ne serait pas intéressé ? Il peut y avoir une possibilité de faire quelque chose mais il faut savoir aussi qu’un projet peut rester plusieurs années dans le placard sans en sortir. » S’il se retrouve demain à la tête d’un contre-projet bayonnais, le Dacquois annonce ne pas vouloir tout chambouler. « Je sais que je peux avoir une réputation de bourrin, qui veut tout bousculer, mais ce n’est absolument pas le cas », détaille-t-il au quotidien local.

Comme annoncé par Elie Benmergui, un contre-projet, à celui porté par Philippe Tayeb, va-t-il voir le jour d’ici peu ? Quels seraient les contours de celui-ci ? Yannick Bru changerait-il sa décision au sujet de son avenir, si demain Dourthe se retrouvait à la tête de l’Aviron ? Voilà autant de questions qui devraient animer les semaines à venir sur les bords de Nive.

Pablo Ordas.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?