Cérémonie des Oscars Midi Olympique : la piste aux étoiles !

  • Antoine Dupont est favori à sa propre succession.
    Antoine Dupont est favori à sa propre succession. - CHRISTOPHE SAIDI
Publié le , mis à jour

La 68e Cérémonie des Oscars du Rugby Midi Olympique présente une nouvelle fois un plateau d’exception. Quelques surprises de taille à attendre et une première consécration pour le rugby français…

Deux cent quatre-vingt-sept privilégiés se presseront ce lundi soir au Pavillon Gabriel pour la traditionnelle soirée de l’année du rugby international ! Un dispositif exceptionnel pour un espace revu, corrigé, complètement sécurisé : les stars du rugby seront là et ont répondu présents pour la plupart, alors même que, pandémie oblige, les contrées lointaines ne pourront honorer un rendez-vous prévu et anticipé depuis déjà un an. En effet, les Néo-Zélandais et les Australiens n’ont toujours pas le droit de quitter leur pays, hormis quelques rares cas avec l’accord de la présidence de leur pays.

Surprises et frissons à attendre… 

Le rugby français va-t-il tout rafler ? Pas certain, même si le Stade toulousain se présente pour la première fois depuis de très nombreuses années en favori, fort de son formidable doublé championnat-Coupe d’Europe ! En 2021, Antoine Dupont, promu capitaine du XV de France, marche sur l’eau et ses adversaires pour le titre de meilleur joueur du monde mais ces concurrents, justement, ont rattrapé une grande partie de leur retard depuis juin.

De nature à créer la surprise sur la ligne ? Siya Kolisi, icône mondiale, capitaine des Sud-Africains, revient à très vive allure, faisant suite de belles performances et une victoire hautement symbolique lors de la tournée des Lions britanniques et irlandais. Autre solide concurrent, Beauden Barrett, l’ouvreur néo-zélandais, qui, après une longue blessure, finit la saison en boulet de canon et aligne les points et les essais avec régularité et une franche efficacité. Enfin, l’indéboulonnable deuxième ligne gallois et inusable légende, Alun-Wyn Jones, recordman des capes avec 150 sélections à venir pour une seule nation, le capitanat des Lions britanniques et une très belle victoire dans le Tournoi des 6Nations ne peut être totalement écarté, même si, à 36 ans, sa récente blessure face aux All Blacks risque de lui coûter cher…

Les Toulousains favoris mais concurrencés

Et après Dupont, qui sur le sol français ? Quelle place pour les Toulousains Marchand, Ntamack, Baille, Cross… Comment ne pas imaginer un joli podium pour La Rochelle avec Alldritt et Dulin, auteur d’un retour fracassant durant le Tournoi ? Et comment ne pas croire à une possible arrivée pour ces Bordelais qui ne cessent de tutoyer la première place, avec Jalibert, bien sûr, Woki peut-être ? Et enfin, quels rôles pour ces grandes belles révélations de l’année que sont Villière, Vincent et consorts ?

Il y aura des surprises, des belles, de grands noms étrangers, de belles émotions féminines, les retrouvailles de nos plus beaux « Sales Gosses » au complet comme pour la finale de la Coupe du monde 2011 et Graham Henry avec ses Blacks à l’autre bout du monde pour apercevoir un film à vous hérisser les poils…
Il y aura, enfin, une invitée surprise qui fera beaucoup parler d’elle…
 

Philippe Oustric
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?