Dupont encore roi d’une cérémonie cinq étoiles

  • Antoine Dupont a fait coup double lors de cette 68e cérémonie des Oscars Midi Olympique. Le demi de mêlée toulousain a reçu l’Oscar d’Or et l’Oscar Monde. Reportage photographique Jean Bibard
    Antoine Dupont a fait coup double lors de cette 68e cérémonie des Oscars Midi Olympique. Le demi de mêlée toulousain a reçu l’Oscar d’Or et l’Oscar Monde. Reportage photographique Jean Bibard
Publié le , mis à jour

Au cours d’une superbe cérémonie des 68e oscars Midi Olympique, ce lundi au Pavillon Gabriel à Paris, le demi de mêlée des Bleus a raflé la mise. Son club, le Stade toulousain, a également été largement à l’honneur.

Pour sa 68e cérémonie des Oscars, Midi Olympique avait vu les choses en grand. L’année 2020, marquée par la crise du Covid, avait obligé une cérémonie à distance entre le public et les acteurs de ce sport au lien humain pourtant central. 2021 marquait le retour des Oscars Midi Olympique en public, au Pavillon Gabriel au pied des Champs-Elysées ce lundi. "Après une si longue attente, après tant de manques, je suis heureux que ce soit Midi Olympique qui réunisse à nouveau la famille du rugby. Merci à Bernard Laporte d’avoir amené avec lui les joueurs du XV de France et merci, aussi, à la fameuse bande de 2011, celle s’étant fait voler la Coupe du monde, de nous faire aujourd’hui revivre leur inoubliable épopée…" inaugurait Jean-Michel Baylet, président du groupe La Dépêche du Midi.

La soirée ? Au micro des maîtres de cérémonie Marie-Sophie Lacarrau (TF1) et Nicolas Dupin de Beyssat (Canal +) ont successivement été appelés les lauréats (voir palmarès ci-dessous). Antoine Dupont s’est sans surprise attribué quelques lauriers. À cinq jours d’affronter les légendes All Blacks, il était présent sur scène pour recevoir son prix.

Phénomène du rugby français et tout juste nommé parmi les quatre prétendants au titre de meilleur joueur du monde World Rugby, Dupont rafle les titres d’Oscar d’or 2021 et celui de meilleur joueur monde. Évidemment mérité.

Le Stade toulousain récolte les fruits de son doublé historique

Pour l’anecdote, il n’est que le deuxième joueur de l’histoire à décrocher ce titre pour une troisième fois consécutive (2019, 2020, 2021) après Serge Blanco, qui avait réalisé le quadruplé (1989-1992). Dans l’histoire, les deux autres joueurs à avoir accroché trois Oscars d’or à leur boutonnière se nomment Jean-Pierre Rives et Jérôme Gallion. Mais ce n’était pas consécutif.

Au cours de cette soirée de prestige du rugby français, où on comptait parmi les présents le Ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari, Roland Courbis, Dominique Besnehard, Laurent Solly (directeur général de Facebook France), Patrick Pouyanné (P.-D.G. de Total) mais aussi, côté rugby, Max Guazzini, Didier Lacroix, Mohed Altrad, Bernard Laporte, Claude Atcher ou Alain Carré, c’est le Stade toulousain qui a largement raflé la mise. Logique, après la saison d’un doublé historique.

Deux Oscars pour Antoine Dupont, dont le public profita de la présence exceptionnelle sur scène, malgré l’imminence du choc face aux All Blacks, pour lui chanter un bon anniversaire. Mais aussi l’Oscar Europe pour le pilier Cyril Baille, fer de lance de toutes les campagnes. Une cérémonie aux couleurs rouge et noir.

Les "sales gosses" de 2011 pour des premières retrouvailles

Au-delà de la remise des trophées, le fil rouge de la soirée nous rattachait à un souvenir pas si lointain et forcément plein d’anecdotes : dix ans déjà que les Bleus de Thierry Dusautoir et Marc Lièvremont échouaient d’un rien (7-8) en finale de Coupe du monde, en Nouvelle-Zélande. Réunis au Fouquet’s dès le matin et honorés sur la scène du Pavillon Gabriel, tous les protagonistes de cette fabuleuse aventure confiaient "leur plaisir de se retrouver, dix ans après." "On a gardé contact, bien sûr, et on se croise au gré des rencontres pour ceux qui sont restés dans le milieu du rugby. Mais il y a un vrai plaisir à se revoir de façon collégiale" confiait le pilier Jean-Baptiste Poux dès son arrivée à Paris.

Des salons du Fouquet’s au Pavillon Gabriel puis tard, dans la nuit parisienne, les acteurs du Mondial 2011 ne se sont plus quittés. Une foule de souvenirs à partager et un plaisir de se revoir qu’ils ont communiqué au public, depuis la scène de la cérémonie où Morgan Parra eut droit lui aussi à son "joyeux anniversaire".

C’était en clôture de la soirée, à l’heure du dessert. Tous les convives pouvaient alors rejoindre les salons attenants, pour poursuivre les discussions et refaire le monde du rugby. Ces moments uniques que permettent les Oscars Midi Olympique.

LE PALMARÈS COMPLET DES 68e OSCARS MIDI OLYMPIQUE (2021)

Oscar Monde : Antoine Dupont

Oscar Europe : Cyril Baille

Oscar Or : Antoine Dupont

Oscar Argent : Grégory Alldritt

Oscar Bronze : Matthieu Jalibert

Oscar Féminin : Camille Grassineau

Oscar du plus beau geste : Benjamin Urdapilleta

Oscar Meilleur Espoir International Français : Arthur Vincent

Oscar Féminin à 7 : Camille Grassineau

Oscar Féminin à XV : Caroline Drouin

Léo FAURE
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?