Le Racing 92 fait son marché à Brive

  • Setareki Bituniyata va-t-il suivre la voie de ses coéquipiers Narisia et Kamikamica ?
    Setareki Bituniyata va-t-il suivre la voie de ses coéquipiers Narisia et Kamikamica ? Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le club ciel et blanc a obtenu les engagements des Fidjiens Narisia et Kamikamica. Et ce n’est peut-être pas fini.

Le recrutement en interne du Racing 92 a animé l’actualité depuis le début de saison. Avec vingt-deux contrats expirant en juin 2022, le club francilien croulait en effet sous les dossiers et pas des moindres. À l’exception de George-Henri Colombe (La Rochelle), Maxime Machenaud (Bayonne) et Teddy Baubigny (Toulon), la majeure partie des cadres sollicités par les dirigeants a, jusqu’à présent, décidé de poursuivre l’aventure en ciel et blanc dont Camille Chat, Ibrahim Diallo, Nolann Le Garrec, Henry Chavancy, Baptiste Chouzenoux, Yoann Tanga-Mangene, Hassane Kolingar, Eddy Ben Arous ou encore Antoine Gibert.

La tentation Bituniyata

Si la priorité était de conserver l’ossature du groupe actuel, le président Jacky Lorenzetti et le manager Laurent Travers n’en sont pas moins désireux d’ajouter du sang frais au sein de l’effectif. Une opération de renforcement très ciblée. Comme déjà évoqué dans ces colonnes, le club francilien avait identifié les deux fers de lance fidjiens du pack de Brive, Peniami Nasali Narisia (24 ans) et Kitione Kamikamica (25 ans), comme des recrues idoines.

Selon nos informations, le talonneur et le troisième ligne, qui bénéficient tous deux du statut Jiff, ont donné leur accord et porteront les couleurs du Racing 92, à compter du 1er juillet 2022. Ces deux éléments dynamiques et athlétiques collent à l’identité de la formation des Hauts-de-Seine. Narisia et Kamikamica pourraient être accompagnés par un troisième joueur du CABCL. Les dirigeants seraient intéressés par Setareki Bituniyata (26 ans), une des révélations de la saison passée du côté d’Amédée-Domenech. Reste que le Fidjien, passé par Massy, est engagé jusqu’en juin 2024 et que sa venue ne pourra être possible sans un dédommagement financier.

Toujours au niveau des lignes arrière, le profil du Grenoblois Ange Capuozzo (22 ans) avait aussi été inscrit sur les tablettes depuis un moment. L’international A italien est en fin de contrat et ne manque pas de courtisans. Son futur club devra aussi s’acquitter d’importantes indemnités de formation pour s’attacher ses services.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Vincent BISSONNET (avec J. Fa.)
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?