Pro D2 - Rouen pour rêver grand

  • Le talonneur Mathieu Bonnot absent face à Agen, ce sera le deuxième ligne John Charles Astle qui portera le brassard de capitaine. Photo Icon Sport
    Le talonneur Mathieu Bonnot absent face à Agen, ce sera le deuxième ligne John Charles Astle qui portera le brassard de capitaine. Photo Icon Sport Icon Sport - Maxime Le Pihif
Publié le , mis à jour

Après avoir disposé de Vannes il y a quinze jours, Rouen se voit offrir une nouvelle opportunité de victoire et de nouveau à domicile, en recevant Agen, qui est en pleine reprise de confiance renforcée par son succès bonifié face à Montauban.

Après une semaine de repos, on replonge dans le grand bain, avec son lot d’incertitudes et de matchs où tout le monde semble pouvoir battre tout le monde. Les Rouennais sont en tout cas prêts à faire ce qu’il faut pour stopper les ardeurs agenaises, comme ils l’ont fait face à Vannes. "J’ai retrouvé, après cette semaine de repos, des joueurs frais et disposés à en découdre. Ils n’ont pas lâché comme on avait pu le faire lors de la fin du premier bloc. Je les sens vraiment concernés et la semaine de travail a été intéressante", certifie Nicolas Godignon, le manager normand. Ceux qui ont eu besoin de s’aérer l’ont fait, on a vu notamment Psalm Wooching partir faire du surf sur la Côte atlantique mais d’autres sont aussi restés pour se mettre des séances spécifiques.

Le RNR a également récupéré ses internationaux et pas mal de blessés, laissant un large choix à l’entraîneur pour composer son groupe. "Je ne vais pas m’en plaindre, je garde un peu de déficit en troisième ligne, ce qui nous a obligés le staff et moi à intégrer Valentino Mapapalangi dès son retour de sélection (il a joué le 30 octobre face à l’écosse avec le Tonga, N.D.L.R.). Mais dans l’ensemble, j’ai l’embarras du choix et ça permet d’avoir une vision à long terme, je ne suis pas contraint. Tout le monde aura l’opportunité de jouer, pas d’inquiétude", conclut le coach.

Astle capitaine

C’est la surprise du chef mais sans l’être vraiment, en l’absence de Bonnot au coup d’envoi, c’est JC Astle qui prend le capitanat. C’est un vrai leader, un joueur qui montre l’exemple hors et sur le terrain et qui ne déçoit jamais. "C’est un honneur devant notre public. Diochon c’est notre maison, on doit rester fort, mettre de l’intensité sur quatre-vingts minutes. C’est la base de ce jeu, gagner chaque duel, montrer notre envie. On travaille pour pouvoir répéter les efforts, et attaquer mieux. On doit aussi pouvoir analyser nos temps forts et faibles mais en pensant à jouer chez eux tout le temps", conclut le deuxième ligne sud africain.

Beaucoup de choses à montrer et démontrer, pour permettre à Rouen de remonter au classement et de faire de ce bloc celui qui leur permettra de voir plus haut et de ne plus être l’éternel promu.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Gaël Lecoeur
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?