L'étoile de la semaine : Fred Quercy

  • Fred Quercy sous le maillot de Montauban
    Fred Quercy sous le maillot de Montauban
Publié le

Ce match contre Nevers était lourd de sens pour le troisième ligne montalbanais Fred Quercy. L’international espagnol retrouvait ce vendredi son ancien club, avec lequel il évoluait jusqu’en 2020, avant une séparation sur fond de tensions.

Souvenez-vous, lors de sa dernière année à l’USON Nevers Rugby, Quercy n’avait disputé aucune minute et avait finalement conclu d’une résiliation de contrat avant de rejoindre Montauban. Forcément remonté, celui qui arbore fièrement une moustache « qui pique le nez et qui ne me rend pas beau » en ce mois de novembre, a carrément été promu capitaine des Sapiacains pour cette rencontre. Et il n’a pas déçu ! Plein d’envie et de puissance, il a fait grand mal à ses anciens coéquipiers, marquant même un essai tête en avant en début de match. « C’est comme ça, constatait le principal intéressé. Mais j’en veux plus au manager qu’aux joueurs. Les joueurs, ce sont tous des collègues à moi. »

Malgré tout, Quercy était finalement le symbole de la victoire montalbanaise, acquise notamment grâce à une conquête dominatrice en début de rencontre et à un gros impact physique. « On a mis de l’intensité et de tout ce qu’il faut partout. Eux, ils ont pleuré tout le match. » Toujours avec son franc-parler, le troisième ligne s’est en tout cas bien vengé et cherche maintenant à passer à autre chose, tout en continuant de gagner : « Si on ne prend pas le déplacement à Aix au sérieux, ça va faire comme les autres qu’on a faits : on va prendre cinquante points et on dira qu’on est nul. » Le décor est planté.

Yanis Guillou
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?