Massy prêt à affronter l'hiver

  • En Nationale, Massy est prêt pour l'hiver
    En Nationale, Massy est prêt pour l'hiver MAXPPP - Denis TRASFI
Publié le

Alors qu’ils avaient construit cette « remontada qui n’en finit pas » par une série de victoires léchées, toutes signées de mouvements offensifs plein d’allant, les Massicois ont confirmé d’une main très ferme leur leadership fraîchement acquis.

Les avants dacquois, qui s’étaient déplacés avec seulement trois piliers sur la feuille de matchs, n’ont pas pesé bien lourd dans les combats rapprochés menés aux abords des lignes. En défense, ils ont cédé à trois reprises. En attaque, ils ne sont jamais passés. Dans cette partie disputée sous une pluie fine et froide, annonciatrice des grands combats hivernaux, il ne s’est pas passé grand-chose dans l’entre-jeu. Des en-avant, des imprécisions de placement, et deux lignes de défense « solide sur l’homme », ont réduit à peau de chagrin les prises d’intervalles et les grandes cassures. Mais à chaque fois que les avants de Massy sont parvenus à se donner rendez-vous dans les vingt-deux mètres landais, la température est montée d’un cran.

Sur un piedestal

Le deuxième ligne sud-africain Élan Coetzee le premier s’est distingué d’un grand coup d’épaule sur la ligne pour gagner un millimètre victorieux. Quant au maul géant de vingt-deux mètres lancés dix minutes plus tard, achevé petit côté par une sollicitation gagnante de l’ailier Alex Preira, il préfigurait un autre édifice victorieux de la deuxième mi-temps, qui a provoqué un essai de pénalité. On rajoute une mêlée plutôt dominatrice et un contre en touche assez gênant, et on obtient une très bonne copie rendue par les avants franciliens. « Je suis content, les a félicités leur entraîneur Julien Maréchal. C’est le moment de la saison où leur rôle va devenir plus important. On travaille bien et leur progression est régulière. C’est un match qui a validé ce que nous voulons faire ». Ce succès sans fioritures et tout en maîtrise, a placé les Franciliens sur un piédestal. Ils disposent dorénavant d’une vue très dégagée depuis leur première place, de cinq points plus élevée que la seconde de Valence-Romans. Et juste avant le prochain bloc de matchs qui sera le plus relevé de leur saison – déplacements à Chambéry et Valence-Romauns entrecoupés de la réception du derby contre Suresnes – les leaders ont signifié qu’ils étaient tout à fait prêts à l’affronter.

 

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Guillaume CYPRIEN
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?