Rugby à VII - France 7 : Dubaï pour se faire du bien

  • Jonathan Laugel et les Bleus veulent démarrer cette nouvelle saison des World Series de la meilleure des manières. Et quoi de mieux que d'affronter les Fidjiens, champions olympiques en titre, pour plonger dans le grand bain ?
    Jonathan Laugel et les Bleus veulent démarrer cette nouvelle saison des World Series de la meilleure des manières. Et quoi de mieux que d'affronter les Fidjiens, champions olympiques en titre, pour plonger dans le grand bain ? Icon Sport - Alexandre Dimou
Publié le

Quatre mois après avoir assisté en spectateurs aux JO, les Bleus entament leur circuit mondial à Dubaï, ce vendredi. Au programme : trois nations présentes à Tokyo, dont les Fidji. 
 

Ce vendredi, à 11h22 heures locales, 8h22 dans l'Hexagone, les Bleus auront le redoutable honneur d'être les premiers à défier les champions olympiques fidjiens depuis leur sacre estival. La journée des hommes de Jérôme Daret aura d'ailleurs des allures de JO avec deux autres confrontations face à des participants à la grand-messe tokyoïte, en juillet, l'Australie puis le Canada. Les Sevens Series 2021-2022 leur réservent un démarrage d'enfer.

Après un an et demi à trépigner, ce défi initial offre au nouveau groupe France une première occasion de se jauger à balles réelles. Et l'opportunité de rappeler à tout le monde cette vérité à laquelle ils croient tant : s'ils ont échoué à s'inviter à l'événement en terres nippones, la faute à deux finales de qualification perdues, les Bleus n'en restent pas moins des compétiteurs de premier plan à l'échelle internationale. En 2019-2020, avant l'interruption due au Covid, ils pointaient à la sixième place du classement général, avec deux podiums en six étapes. Les Tricolores entendent reprendre le fil de cette histoire et relancer la belle dynamique : "Le TQO a été digéré, affirmait, la semaine passée, Jérôme Daret. Ce n'est pas une fin en soi. Ça restera dans les têtes mais il faut s'en nourrir pour grandir."

Cinq cadres et des jeunes

À l'heure du retour du circuit mondial, après vingt mois d'arrêt, le but est clairement affiché : "Aller chercher un maximum de podiums." Et ce même si les contours du challenge en tant que tel restent imprécis : "Nous partons un peu dans l’inconnu, comme la plupart des nations. À commencer par les Fidjiens qui ont largement renouvelé leur effectif même s'ils ont un réservoir unique avec une dizaine d'équipes de haut niveau. On a besoin de voir où l’on en est mais l’ambition est de jouer le haut de tableau." A Dubaï, les Bleus participeront, ironie de l'histoire, à deux tournois (ce week-end et le suivant) épousant le format olympique : en l'absence des Samoa et des All Blacks, retenus en Océanie pour raisons sanitaires, seulement douze équipes seront en lice. Avec huit billets alloués pour les phases finales, l'accession aux quarts paraît être un objectif minimal, même au sein d'une poule A à l'homogénéité diabolique. Voilà en tout cas la mission confiée à cette équipe de France rajeunie mais sans complexe : "On va retrouver quelques joueurs expérimentés et il y aura de nouvelles têtes : Joachim Trouabal, qui est avec nous depuis un moment, va continuer de percer, Nelson Epée, pour qui l’on a un partenariat avec Toulouse, Alexandre Tchatchep du Lou, Jordan Sepho, aussi, qui rentre véritablement dans le grand bain."

Du groupe retenu pour le tournoi qualificatif olympique de Monaco, en juin dernier, seuls Jonathan Laugel, Pierre Mignot, Marvin O'Connor, Stephen Parez-Edo et Paulin Riva seront de la double étape de Dubaï. France 7 ouvre un nouveau chapitre avec France 2024 à l'horizon, évidemment. L'histoire part de Dubaï. Où les Bleus entendent retrouver leur statut de puissance mondiale émergente.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?