Munster et Cardiff rentrent au bercail mais...

  • Chris Cloete et ses coéquipiers du Munster
    Chris Cloete et ses coéquipiers du Munster Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Du Côte des Celtes frappés de plein fouet par le coronavirus, une partie des deux équipes ont pu quitter l’afrique du sud mais sans les contaminés, toujours en quarantaine...

On a tous connu des déplacements «galères». Mais celui qu’on vécu les équipes de Cardiff et du Munster resteront dans les annales des pires voyages à l’extérieur en situation de pandémie. Retour en arrière : le 20 novembre, les Irlandais du Munster, les Gallois de Cardiff et des Scarlets ainsi que les Italiens des Zebre Parme ont rejoint l’Afrique du Sud pour disputer deux journées de l’URC ou United Championship Rugby, la compétition qui a remplacé le Pro 14 (ex-Ligue celte) et que les franchises sud-africaines du feu Super Rugby ont rejoint. Jusque-là, rien d’exceptionnel. Sauf que les dites rencontres ont été annulées après l’apparition du variant Omicron en Afrique du Sud. Dimanche, les équipes s’apprêtaient à regagner leurs pays respectifs quand elles ont appris, alors qu’elles étaient à l’aéroport du Cap, qu’ils comptaient des cas positifs dans leurs rangs.

Un cas pour le Munster, deux pour Cardiff, dont une suspicion du nouveau variant. Le lendemain, neuf cas supplémentaires étaient détectés dans les rangs irlandais. Alerte générale. Les cas positifs des deux effectifs ont été aussitôt isolés dans un autre établissemen, et les autres mis en quarantaine dans leurs chambres. Le chef des préparateurs physiques de Cardiff, Gafyn Cooper, a même distribué des programmes d’exercices pour que ses joueurs continuent à s’entretenir dans leurs chambres… Et pour les autres équipes concernées, la réalité n’est pas vraiment meilleure puisque les Italiens sont actuellement à l’isolement dans un hôtel à Parme et les Scarlets se trouvent dans une résidence surveillée du côté de Belfast. Pas évident pour préparer une échéance majeure, à savoir la 1re journée de Champions ou de Challenge Cup (10-12 décembre), où Cardiff doit recevoir Toulouse, les Scarlets Bristol et le Munster aller défier les Wasps tandis que Biarritz doit se rendre à Parme, chez les Zebre…

Quelle équipe pour Cardiff contre Toulouse ?

Mercredi, on a tout de même appris que les membres sains de Cardiff et du Munster allaient enfin pouvoir quitter l’Afrique du Sud. Les Irlandais laissent quatorze personnes à l’isolement derrière eux et les Gallois six, après l’apparition de quatre nouveaux cas mercredi. Les Cardiffois devaient partir jeudi matin, rejoindre l’Angleterre et y observer dix nouveaux jours d’isolation. Leur manager, Dai Young, a déjà annoncé que son équipe ferait tout pour être au rendez-vous contre le Stade toulousain.

Mais il va devoir composer une équipe, pour cela. Sur les quarante-deux personnes autorisées à partir, il y a vingt-huit joueurs. Mais ceux-ci ne seront pas encore sortis de leur quarantaine d’ici au week-end prochain. Par chance, Young avait laissé au pays plusieurs internationaux comme Josh Adams, Willis Halaholo, Tomos Williams, Dillon Lewis, Seb Davies, Ellis Jenkins et James Botham. Ils devraient former l’épine dorsale de l’équipe qui affrontera le Stade. Le reste sera composé des «meilleurs éléments de l’académie», a assuré Young.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?