Top 14 - Castres et les conseils de discipline

  • Souvent parmi les équipes les plus pénalisées du Top 14 ces dernières saisons, les Castrais de Vilimoni Botitu ont réglé leurs problèmes de discipline. Photo Icon Sport
    Souvent parmi les équipes les plus pénalisées du Top 14 ces dernières saisons, les Castrais de Vilimoni Botitu ont réglé leurs problèmes de discipline. Photo Icon Sport Icon Sport - Laurent Frezouls
Publié le

Frustrés par la cruelle défaite subie à Montpellier, les Tarnais essaieront de se relancer en restant invaincus pour le treizième match consécutif à Pierre-Fabre. Ils s’appuieront pour cela sur un secteur en progression chez eux : la discipline, qu’ils travaillent avec les conseils éclairés de l’arbitre Cédric Clavé.

Castres accueillera samedi à Pierre-Fabre une incroyable équipe du Racing 92. Une armada, une constellation de stars, dont on sait qu’elle est potentiellement capable de pulvériser à peu près tout ce qui joue au rugby mais qui connaît aussi, parfois, de sacrés ratés.

Des ratés, dit-on ? C’est exactement ce qu’il s’est passé dimanche soir, où les Racingmen ont fait étalage de toute leur classe une mi-temps durant, avant de s’effondrer lamentablement et de subir la foudre d’une UBB létale, pour finalement s’incliner sur un score lourd (14-37). Du coup ? Le Castres olympique s’attend à subir les foudres d’une équipe ciel et blanche forcément irritée et revancharde. Les Tarnais connaissent assez bien Laurent Travers, leur ancien coach qui préside désormais aux destinées du Racing, pour savoir que le débrief du match de Bordeaux-Bègles a dû être pénible.

Un an sans défaite à domicile ?

Reste que, aussi prestigieux que soit l’adversaire, le CO n’a pas l’intention de tendre la joue pour se faire rosser. Ce match a même été identifié comme "un tournant de la saison" par l’état-major du CO. Un succès permettrait aux hommes de Pierre-Henry Broncan de basculer pour de bon dans la bonne partie du tableau, tout en doublant leurs adversaires du jour. En fonction des autres résultats, un premier petit écart pourrait même se creuser et un wagon de six équipes se détacher. Un succès permettrait aussi aux Tarnais de faire perdurer leur série de victoires sur leur pelouse de Pierre-Fabre, qui court depuis le mois de décembre 2021 et un échec face à Brive. Mine de rien, et étant donné que ce match sera le dernier de l’année 2021 à domicile en Top 14, battre le Racing permettrait de passer la barre symbolique des douze mois sans défaite à Pierre-Fabre.

Parmi les nombreux facteurs susceptibles d’expliquer le bon début de saison des Castrais, la discipline figure en bonne place. Équipe la plus souvent mise à la faute lors du précédent exercice, les Tarnais sont aujourd’hui dans la bonne moyenne des équipes du Top 14. Ils doivent leurs progrès dans ce secteur à un travail de tous les instants ainsi qu’aux interventions de l’arbitre Cédric Clavé, qui intervient auprès du groupe professionnel tous les mardis. David Darricarrère, entraîneur des trois-quarts tarnais, explique : "La discipline est un axe de travail fort, chez nous. Nous y passons beaucoup de temps. Les interventions de Cédric Clavé sont très productives, il nous apprend à répondre aux attentes collectives et individuelles vis-à-vis des arbitres. L’équipe essaie d’être la plus propre possible, notamment autour des rucks."

À Castres, remporter ce match lancerait idéalement la campagne européenne…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?