Top 14 - Juan Cruz Mallia (Toulouse), à l’arrière pour avancer

Publié le , mis à jour

Il est devenu le porte-bonheur toulousain, celui qui a marqué l’essai décisif en finale de Coupe d’Europe grâce à sa pointe de vitesse. C’était son seul essai avec le Stade la saison dernière. Depuis, il en a inscrit deux de plus en moins de trente minutes face à Castres. De quoi fêter dignement son retour au club et en Top 14 après avoir disputé le Rugby Championship avec les Pumas l’été dernier. Une compétition pendant laquelle Mario Ledesma a décidé de lui confier un nouveau rôle. En effet, Juan Cruz Mallia, jusque-là considéré comme un trois-quarts centre pouvant aussi évoluer à l’aile, a disputé toute la compétition majeure de l’hémisphère sud au poste d’arrière, enchaînant six titularisations avec le numéro quinze dans le dos. Et si face à Castres, il était entré en jeu au poste d’ailier, le manager toulousain Ugo Mola a lui aussi décidé de le replacer à l’arrière la semaine dernière face à Brive, le faisant entrer en jeu à la place de Maxime Médard au cours de la seconde période. C’est donc à ce poste que l’Argentin devrait connaître sa première titularisation de la saison lors de ce déplacement à Bordeaux, après avoir démontré qu’il avait des fourmis dans les jambes face à Brive, lui qui avait dû passer par l’infirmerie après la victoire face à Castres en raison d’une épaule douloureuse. Une blessure qui l’avait privé du test-match face à l’équipe de France en ouverture de la tournée d’automne. Le voici de retour avec l’ambition de démontrer qu’il peut être une alternative crédible au poste d’arrière où le Stade toulousain ne peut plus compter sur Cheslin Kolbe.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?