Top 14 - Un nouveau statut à assumer pour le MHR

  • Les Montpelliérains de Florian Verhaeghe, de retour vers les sommets, se méfient du voisin catalan. Photo Icon Sport Les Montpelliérains de Florian Verhaeghe, de retour vers les sommets, se méfient du voisin catalan. Photo Icon Sport
    Les Montpelliérains de Florian Verhaeghe, de retour vers les sommets, se méfient du voisin catalan. Photo Icon Sport Icon Sport - Pierre Costabadie
Publié le , mis à jour

Désormais troisièmes du Top 14, les Héraultais restent prudents et humbles. Maintenant, ils veulent assumer. Et quoi de mieux qu’un derby pour le faire ?

L’image doit ravir les supporters du MHR à chaque fois qu’ils consultent le classement du Top 14 : Montpellier, troisième. ça a de la gueule non ? Et pardi… Et ce n’était pas arrivé depuis combien de temps ? Laissez, on a fait la recherche pour vous : depuis le 1er décembre 2019, à l’issue de la 10e journée. Soit deux ans, quasiment jour pour jour. Mais cette troisième place n’avait été qu’un passage : après un début de saison correct, les Montpelliérains avaient ensuite chuté dans le ventre mou (10e à la 7e journée), avant d’enchaîner trois bons résultats (victoire à Toulouse à domicile, match nul à Toulon, victoire bonifiée contre Lyon) pour remonter sur ce podium provisoire sur lequel ils étaient rapidement passés à l’issue de la 3e journée. La suite ? Vous vous la connaissez : la saison fut arrêtée au 30 avril en raison de la crise sanitaire…

Cette année, et malgré un championnat toujours plus dense et concurrentiel, les Cistes sont parvenus à remonter sur ce podium, au profit de leur courte mais précieuse victoire acquise la semaine dernière contre Castres. Le MHR, troisième, c’est beau mais maintenant, il va falloir assumer. Et rester au sommet, ou au moins dans les six pour atteindre l’objectif de qualification qui paraît cette année à la portée des hommes de Philippe Saint-André. Assumer, cela veut dire faire le boulot contre des équipes supposément plus faibles, comme cette coriace formation catalane qui va venir semer la zizanie au GGL Stadium. Et le manager Philippe Saint-André n’a eu aucun mal à trouver des leviers de motivation pour que ses hommes ne laissent pas griser par les hauteurs du classement : "D’abord, il va falloir assumer car nous ne sommes pas contents de notre prestation contre Castres. Ensuite, il faut assumer car c’est peut-être un promu qui vient à Montpellier, mais c’est surtout un derby. Enfin, il va falloir assumer parce que la dernière victoire à l’extérieur de l’Usap en Top 14, c’était ici et le groupe a de la mémoire."

Défense et possession, les chantiers de la semaine

Vous l’aurez compris, le manager n’est pas sur son petit nuage. Loin de là. "Nous sommes troisièmes mais nous sommes surtout très humbles", martèle-t-il. Passablement agacé par la prestation contre le CO, le boss du MHR a tapé du poing en début de semaine : "Certes, il y a eu la victoire mais encaisser quatre essais à domicile alors que l’on doit s’appuyer sur notre défense, c’est impossible. Nous avons également peu tenu le ballon, pas assez gardé. Nous avons mal défendu collectivement et individuellement sur les couloirs, subissant sur les duels. Or, l’Usap est une équipe qui possède de très bons joueurs de duels." Vous l’aurez compris, la semaine a été très studieuse. Mais c’est le prix à payer si l’on veut s’inviter à la table des meilleures formations du Top 14.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?