Le Lou au presque parfait face à Brive

  • Léo Berdeu a encore réalisé un match plein face au CAB.
    Léo Berdeu a encore réalisé un match plein face au CAB. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Présent dans tous les compartiments du jeu, le Lou a livré une prestation solide et cohérente, ternie par le carton rouge infligé à Josua Tuisova en fin de match.

À quelques minutes, et un coup de coude près, le Lou aurait vécu une après-midi idéale : une victoire bonifiée, la troisième cette saison, aucun point encaissé, pas de blessé, une performance cohérente et consistante – rareté cette saison - servie par des avants conquérants et des trois-quarts emballants. Mais sur une relance depuis son camp, Josh Tuisova a allumé la mèche de trop, avec un coude décollé dans la tête de l’ouvreur Tedo Abzhandadze. Dans l’attente de la décision de l’arbitre, les images ne laissaient guère de place au doute. Le geste n’est pas méchant mais illicite et la sanction logique. « C’est le point noir de la soirée, regrettait Pierre Mignoni. Il devait sortir une minute après… Je m’en veux parce que j’aurais dû le sortir deux minutes avant. Mais Josh connaît la règle. Il est adorable mais est très agressif sur un terrain. Il est en colère, il est déçu. Il n’a bien sûr pas voulu faire mal au joueur adverse. Mais ce sont des gestes qu’il ne doit pas faire. Il n’y a rien à dire. Il regardera les autres jouer pendant la sanction. Il se sanctionne lui et l’équipe. Je ne vais pas le plaindre ! Tant pis pour lui. » Avant d’être expulsé pour un mauvais coup, l’ailier fidjien avait été de nombre de bons coups des Lyonnais. En première mi-temps, il servait de détonateur côté lyonnais.

Sa première charge (25e) lançait l’attaque sur de bons rails. Dans les trois minutes suivantes, il faisait durement reculer l’ailier corrézien Pierre Tournebize, avant de forcer les Brivistes à se mettre en quatre pour le stopper (28e). Sorti à la 49e pour un protocole commotion, il était revenu après l’heure de jeu - une mauvaise idée, rétrospectivement -, pour récompenser le troisième ligne géorgien, Beka Saginadze, de son énorme match en l’envoyant marquer le cinquième essai lyonnais.

 

Force lyonnaise

Heureusement, si Tuisova a parfois été la saison dernière l’arbre qui cachait la forêt, portant par ses charges et son activité l’équipe lyonnaise, il paraît moins seul cette saison. Il a été déterminant mais le principal enseignement du match est la consistance de l’ensemble lyonnais. Après nous avoir habitués à des sautes d’humeur, il est monté en puissance au cours de chaque mi-temps. Il ne s’est pas délité après une entame de match difficile, marquée par une passe interceptée sur la ligne briviste et quelques en-avants. « Nous avons été consistants dans l’effort, le collectif, la prise d’initiative, l’adaptation, se réjouit le coach lyonnais. Si nous voulons aller plus haut, aller plus loin, ce groupe a besoin de cette consistance. Sans ça, nous ne gagnerons, ni le Top 14, ni une autre compétition. »
 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?