Pro D2 - L’Étoile de la semaine : Corentin Glénat (Grenoble) au pied levé

  • Face à Montauban, Corentin Glénat a réussi la transformation du match nul.
    Face à Montauban, Corentin Glénat a réussi la transformation du match nul. Icon Sport
Publié le

C’est peu dire que Corentin Glénat connaissait jusqu’à ce week-end un début de saison contrasté. En effet, celui qui était la saison dernière encore le meneur de jeu attitré des Isérois n’a pour l’instant connu qu’une seule titularisation à son poste de formation d’ouvreur, voilà trois semaines, lors d’une piteuse défaite à Carcassonne.

Régulièrement reculé par la force des choses au poste d’arrière pour pallier la blessure d’Ange Capuozzo, le jeune homme formé à Vinay avait jusqu’ici certes réussi plusieurs jolis éclairs - notamment plusieurs coups de pied longue distance brillamment convertis - mais surtout connu quelques égarements coupables. On songe notamment à cinq minutes d’enfer contre Colomiers, ou une pénalité pour la gagne manquée à Nevers… Alors certes, à Montauban, Corentin Glénat n’a jamais réussi que la transformation du match nul, après un essai qu’il avait lui-même marqué en coin (son premier de la saison). 

Reste que la manière dont le jeune Grenoblois a suppléé au pied levé Thomas Fortunel face aux barres a marqué les esprits, puisqu’il a rivalisé les yeux dans les yeux avec la référence Jérôme Bosviel (5/5 face aux poteaux, 19 points au total). Une prestation trois étoiles qui pourrait bien constituer le vrai déclic dans la saison de Corentin Glénat. Et du FCG tout entier ? C’est tout le mal qu’on lui souhaite… 

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?