Agen, une rotation mais de l’ambition

  • David ORTIZ (Agen).
    David ORTIZ (Agen). Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Pour ce déplacement dans la Nièvre, le staff du SUA a décidé de procéder à une large revue d’effectif. Douze joueurs font leur entrée dans le XV de départ mais l’objectif de victoire reste intact.

Pour la troisième fois cette saison, le Sporting Union Agenais s’est soulagé le week-end dernier contre Colomiers (18-8). "C’est un match qui nous frustre un peu", dévoile pourtant David Ortiz. "Il n’y a pas eu d’explosion de joie, on revient de loin. Notre première mi-temps, en regardant la vidéo, n’est pas si mauvaise. Mais le langage corporel des joueurs était trop négatif." En effet, les Agenais ont paru un peu émoussés. La faute à la répétition des matchs. "Certains ont beaucoup joué. Pour nous, il est important de relancer certains joueurs tout en gardant une certaine continuité", assure l’entraîneur du pack. Mais ce sont pas moins de douze joueurs qui font leur apparition dans le XV de départ. Alors pas d’impasse, vraiment ?

Un match "de costauds"

En regardant de plus près, la donnée rassurante réside dans le fait que ces retours en question concernent des joueurs expérimentés. Comme Raphaël Lagarde, Noel Reid, Mathieu Lamoulie ou encore Arnaud Duputs pour ne citer qu’eux. Sans parler de l’apport des recrues Danré Gerber, Zak Farrance et Martin Devergie. À Nevers, les Agenais s’attendent à un vrai combat. "Ils n’ont jamais perdu à domicile cette saison. Ils sont très puissants devant, on l’a vu encore contre Rouen. Attention à leur conquête", prévient Ortiz.

Dans sa composition, le staff a décidé de mettre ses "costauds". Notamment en relançant Maxime Duprat, le jeune pilier prêté par Toulouse. "En Pro D2, les joueurs sont beaucoup plus puissants que chez les espoirs. C’est ce qui m’a le plus marqué en arrivant ici", commente d’ailleurs celui qui vivra sa deuxième titularisation de la saison. Et comme bon nombre de ses camarades, il espère compter sur un état d’esprit irréprochable. "Nous n’avons jamais lâché, se satisfait Duprat. Ces défaites du début de saison ont vraiment soudé le groupe. Nous sommes une belle bande de copains et il faudra confirmer cela contre une équipe de Nevers vraiment solide."

Motivés, les Agenais le sont. Avec ses "revanchards", le SUA espère créer la sensation chez un "gros".

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Mathieu Vich
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?