Christian Labit : « La place de Narbonne est en Pro D2 »

  • "La place de Narbonne est en Pro D2"
    "La place de Narbonne est en Pro D2"
Publié le

Christian Labit - Manager Carcassonne

Narbonne-Carcassonne est-ce un match comme les autres ?

C’est un match comme les autres. Il prend de la hauteur par la proximité géographique, le poids de l’histoire entre les deux clubs et la notion de derby. Un derby dont l’image est un peu écornée. Dans les années 80, il y avait quinze narbonnais contre quinze carcassonnais. Tous étaient issus du département de l’Aude. Vendredi, il y aura une touche internationale, on sera loin du rugby de terroir, c’est le rugby professionnel. Cela dit, il y a de la passion autour de ce match. Ce match devient particulier par son aspect sportif. En ce moment, Narbonne est dernier au classement. À mon sens, le Racing n’est pas vraiment à sa place. Si le Racing vient à s’imposer, c’est clair, il relance sa saison. De notre côté, si la victoire vient à nous sourire, on bascule vers le haut du classement. L’importance du résultat pour les deux équipes rehausse l’intérêt de cette affiche. Pour l’ensemble des joueurs, la notion de derby est secondaire.

Vous dites que Narbonne n’est pas à sa place, vous redoutez ce déplacement ?

Il n’y a pas d’antagonisme entre les deux clubs. Je suis de Narbonne et je respecte profondément ce club. Le Racing n’est pas à sa place. Le rugby professionnel a besoin de Narbonne, la place de Narbonne est en Pro D2. Ce club est exemplaire sur la formation. Je souhaite que le Racing se réveille. Déjà à Vannes avec une équipe remaniée, le RCNM a ramené le match nul (13-13, N.D.L.R.) preuve de la qualité de son effectif. Forcément, on redoute ce déplacement comme tous les autres.

Dans quel secteur de jeu, va se décider le sort de la rencontre ?

Il va falloir composer avec les conditions climatiques qui ne s’annoncent pas forcément bonnes. Celui qui va remporter la guerre des rucks, prendra une option sur la victoire. La conquête sera également primordiale notamment dans l’alignement. Le plus pragmatique s’imposera.

Votre infirmerie est à ce jour, bien garnie. Il se murmure que "Sam" Marquès ne jouera pas. Vous le confirmez ?

C’est vrai, Samuel Marquès souffre d’une déchirure au quadriceps. Il est forfait pour ce derby. Selon, les informations du staff médical, il nous fera également défaut lors de la réception de Nevers. C’est un coup dur d’autant qu’au niveau de la charnière, nous ne sommes pas épargnés par les blessures et les absences.

Dorian Jones, le joker médical postule pour une place de titulaire ?

Dorian Jones s’est entraîné, bien intégré au sein du groupe, il sera titulaire ce soir.

Évoquons les souvenirs, vous avez vécu en tant qu’entraîneur ce derby. Un match vous a marqué que ce soit à Albert-Domec ou au Parc des Sports ?

C’était au tout début de notre accession en Pro D2. C’était notre deuxième saison à ce niveau lors de la saison 2011-2012. Nous étions encore en phase d’apprentissage au sein du rugby professionnel. À l’époque, le Racing nous avait pris un peu de haut. Nous nous étions imposés au Parc des Sports (14-12). Ce match fait partie des bons souvenirs de ma carrière.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?