Berbal, première sélection

  • La sélection féminine de l’Algérie s’envolera pour l’Égypte mercredi pour disputer sa première compétition officielle. Photo DR
    La sélection féminine de l’Algérie s’envolera pour l’Égypte mercredi pour disputer sa première compétition officielle. Photo DR
Publié le

Kenza Berbal - Flanker des Violettes bressannes et de l’Algérie La jeune femme est la capitaine de la première sélection féminine algérienne, engagée dans un tournoi qualificatif à VII aujourd’hui et demain en égypte.

Aujourd’hui, l’équipe nationale féminine algérienne, en gestation depuis deux ans, va disputer sa première compétition officielle : un tournoi régional Nord Afrique à VII. Opposée à l’Égypte et au Sénégal, aujourd’hui et demain à Alexandrie, en Égypte, elle visera la première place, synonyme de qualification pour le championnat africain à VII, programmé les 22, 23 et 24 avril en Tunisie.

Pour cette compétition, le sélectionneur, Mohamed Adjeriou, a retenu douze joueuses, dont onze évoluent en France. Parmi elles, la capitaine, Kenza Derbal, évolue aux Violettes Bressanes, depuis ses débuts, et travaille dans le club voisin, l’US bressane, où elle prépare un BPJEPS. "Je suis un peu stressée, reconnaît la jeune pilière (21 ans). Je ne suis pas la plus âgée, ni la plus expérimentée, que ce soit à VII ou à XV. Mais c’est un honneur d’avoir été nommée capitaine et d’avoir la confiance du sélectionneur."

Après avoir essayé le rugby à l’âge de 9 ans, elle s’est tournée vers d’autres sports (handball, athlétisme), avant de revenir au rugby à 15 ans, bien aidé par une famille déjà dans le milieu du rugby. "Nous allions voir des matchs tous les week-ends…" Flanker ou deuxième centre à XV, elle devrait pouvoir faire jouer sa polyvalence à VII également, en jouant pilière ou centre. "Elle est très douée ballon en main", souligne le sélectionneur, Mohamed Adjeriou.

Lâcher les chevaux

Comme ses coéquipières, la jeune joueuse en prend plein les yeux depuis le début de semaine. Avant de s’envoler pour l’Égypte mercredi, la sélection de onze joueuses — la douzième, qui joue en Algérie rejoindra le groupe directement en Égypte — a passé quelques jours à Marcoussis en début de semaine pour se préparer, croisant notamment l’équipe de France féminine à VII. "Nous avons une chance incroyable ! Nous avons pu nous entraîner sur le terrain synthétique de l’équipe de France. Nous avons des kinés à disposition." Maintenant, il va falloir lâcher les chevaux aujourd’hui et jouer sa carte à fond pour se qualifier dans la cour des grands. "Notre staff, les présidents de la Fédération ont mis les moyens pour le rugby féminin. Ils croient en nous."

La sélection : Derbal (Bourg-en-Bresse), Saheb (Bourgoin), Zabchi (Dax), Haddad (Dax), Allali (Paris), Froger (Narbonne), Rabhi (Avignon), Abdesselam (La Valette), Boudiaf (Millau), Daveau (Carcassonne), Amar (Avignon), Aissani (Alger).

Staff : Mohamed Adjeriou (sélectionneur et entraîneur des avants), Samir Khamouche (préparateur physique), Moussa Belhadi (préparateur physique).

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?