Saint-Paul-lès-Dax face à un tournant

  • Contre le leader Gujan-Mestras, les Saint-Paulois ont lutté mais n’ont pas réussi à rivaliser. Photo Cathy Nassiet
    Contre le leader Gujan-Mestras, les Saint-Paulois ont lutté mais n’ont pas réussi à rivaliser. Photo Cathy Nassiet
Publié le

Actuellement dans une démarche de relance à tous les niveaux après l’interruption des compétitions, Saint-Paul Sports voit dans le match contre Hagetmau l’opportunité de se lancer une bonne fois pour toutes.

C’est comme si le résultat du match de ce dimanche ferait pencher la balance du bilan de Saint-Paul Sports à mi-saison. En effet, le club de l’agglomération dacquoise pointe au dixième rang. Il s’est davantage déplacé mais a perdu néanmoins à huit reprises. Cependant, pour le manager général Jean-Michel Gonzalez, l’heure n’est pas à la crise. Au contraire, son équipe n’est pas loin de basculer du bon côté : "Il faut qu’on soit lucides près des lignes quand on va marquer ou quand on risque d’en prendre. Contre Soustons, Lormont, ou Hendaye, on manque de maîtrise et de lucidité et on perd entre la 82e et la 85e minute." Plus que les résultats, l’ancien international voit l’évolution de son groupe : "On progresse, ça se passe bien entre les joueurs et nous. La mayonnaise est en train de prendre." Car Saint-Paul-lès-Dax a connu du changement à l’intersaison. L’ancien international français (35 sélections), ainsi que Didier Darjo, Julien Verron, Pascal Lassept et Alain Bibonne, sont arrivés pour donner un nouvel élan au club. C’est en tout cas la volonté du président Christophe Pé : "Ils avaient déjà travaillé ensemble à Larressore et le projet les intéressait. C’était idéal pour redynamiser le club. Aujourd’hui, ça travaille bien, le contenu des entraînements est bon. Il ne manque plus que les résultats."

Lancer une dynamique

Une victoire dans ce qui s’apparente à un derby landais de Fédérale 2 pourrait en effet lancer la saison du SPS dans son objectif de top 6. "Gagner dimanche nous relancerait pour la phase retour, promet Jean-Michel Gonzalez. On a quatre matchs importants en janvier. Donc le match contre Hagetmau est très important pour lancer une dynamique et valider le travail accompli par tout le monde depuis le début de saison." Le travail des dirigeants saint-paulois ne s’est pas cantonné au fait des seniors. Le projet de relance est global afin de porter une seule et même dynamique. "Du côté des cadets et juniors, on a acté le rassemblement avec l’US Dax, indique le président. On y pensait depuis un moment, le rassemblement Bassin Adour permettra d’amener nos jeunes à un meilleur niveau." Les jeunes du Saint-Paul Sports évoluaient jusque-là en division régionale. Désormais, ils peuvent s’aguerrir en National. Une façon de combler "le fossé qui s’était créé" entre les niveaux régionaux juniors et la Fédérale 2 ou même la réserve fédérale. Quant à l’école de rugby, la perte de licenciés est estimée à 15 %. Pour endiguer le phénomène, les dirigeants s’activent. "On va profiter de la Coupe du monde qui arrive et retourner dans les écoles pour parler de rugby, informe Christophe Pé. Cela faisait deux ans que nous n’y avions pas fait des interventions. Mais il est impératif que la saison qui a démarré aille jusqu’au bout." Alors, pour montrer la voie, les seniors de Saint-Paul-lès-Dax savent à quoi s’en tenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Quentin PUT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?