Pro D2 - Bayonne a dû s’employer pour s'imposer à Rouen

  • Vendredi, l'entrée de Yann David à la 44ème minute a porté l’Aviron vers l’avant.
    Vendredi, l'entrée de Yann David à la 44ème minute a porté l’Aviron vers l’avant. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Auréolé de derniers résultats positifs, Bayonne venait à Rouen avec de l’ambition. De leur côté, les Rouennais avaient un vrai besoin de points. Au final, ce match à enjeu a donné du jeu.

Une vraie attente planait sur cette rencontre. Rouen voulait redorer son blason à domicile, après avoir subi un revers face à Nevers il y a deux semaines; Bayonne venait avec une belle équipe pour faire un gros match.

Rouen avait, comme beaucoup, bien lu que les mauls étaient la force très utilisée des Bayonnais et a su tout au long du match stopper les avancées, forçant les visiteurs du soir à jouer les ballons au large. Bayonne a vraiment manqué de vitesse et de dynamisme en première période.

« On a subi la pression au pied et ils ont mieux porté le ballon que nous. On fait des erreurs sur nos sorties de camp » regrettait Rémy Baget, l’arrière bayonnais. « Sur notre premier essai, on leur met bien la pression et je joue l’interception. On s’en sort bien car, franchement, on était quelques-uns à être vraiment fatigués (Bayonne avait joué dimanche et n’a donc eu que quatre jours de récupération). Aussi, on a tous eu notre troisième dose de vaccin en début de semaine. Je vous avoue qu’on est trois ou quatre à être bien à plat. »

Bayonne, content d’avancer

Côté Normand, on a encore l’impression d’avoir raté l’occasion d’accrocher un top 3 et d’être vraiment pas loin, dans le contenu. Tout se joue dans les détails et la précision. « Oui, comme à Béziers, on est encore pas loin. On ne va pas tirer sur Peter (Lydon) pour avoir manqué la pénalité de la gagne. Des points, il nous en a gagnés beaucoup. Ça donne juste envie de reprendre vite, analyse Joris Lezat, le demi de mêlée rouennais. On ne peut pas vraiment dire que c’est une bonne copie. On est encore chahuté en touche, on manque encore de lucidité dans la gestion de certaines actions mais on est sur la bonne voie. On a mis trois essais, donc on franchit à nouveau. »

Coté bayonnais, on se satisfait de ce résultat qui permet d’avancer. On loue les entrées de Gaëtan Germain (40e) et Yann David (44e), qui ont porté l’Aviron vers l’avant. « Clairement, Rouen a mieux tenu le ballon que nous. Mais on a su garder le petit point nécessaire pour gagner. Oui, ces matchs-là il faut savoir les gagner. On a été mieux en seconde période, avec le vent et le turnover. Mais, vraiment, on s’en sort bien car on a su se ressaisir, face à cette belle équipe normande qui nous a mis à mal », concède Antoine Battut, le responsable de la touche bayonnaise.

Les vacances sont là. Rouen aura un match (déjà) capital face à Bourg-en-Bresse à Diochon, à la rentrée. Bayonne ira à Agen, pour refaire le même coup que vendredi à Rouen.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Gaël LECŒUR
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?