Pro D2 - La quarantaine pour les Montois, vainqueurs de Colomiers

  • Invaincus à domicile, les Montois ont été d’une efficacité majuscule. À l’instar de Léo Coly, qui a inscrit le premier essai du match à la 2e minute.
    Invaincus à domicile, les Montois ont été d’une efficacité majuscule. À l’instar de Léo Coly, qui a inscrit le premier essai du match à la 2e minute. Photo Icon Sport
Publié le

En s’imposant face à Colomiers, les Montois ont signé un huitième succès bonifié en autant de réceptions cette saison. Ils sont officiellement champions d’automne.

C’est ce que l’on peut appeler une réponse de leader. Une semaine après son lourd revers à Grenoble, Mont-de-Marsan retrouvait son terrain avec l’envie de remettre au plus vite la marche avant et de partir en vacances l’esprit léger. Colomiers se présentait donc ce samedi dans les Landes, mais les Haut-Garonnais étaient loin d’être la proie idéale : « Sincèrement, toute la journée avant la rencontre, j’avais peur, avoue Patrick Milhet. Les Columérins ont un effectif complet et ils venaient sans pression. »

Le manager général montois a rapidement été rassuré par ses protégés. Dès la deuxième minute de jeu, l’inévitable Léo Coly, profitant d’un excellent travail de Yann Brethous, s’en allait plonger dans l’en-but. Un début de rencontre idéal qui effaçait (déjà) quelque peu la défaite en terre grenobloise.

Les Landais réalisaient alors une première mi-temps parfaite en termes d’efficacité. À la demi-heure de jeu, c’est l’arrière Yoann Laousse-Azpiazu qui avait l’honneur de pointer le bout de son nez derrière la ligne. Les nombreux supporters venus braver le froid se disaient alors qu’ils allaient assister à une nouvelle démonstration offensive, mais c’était sans connaître le caractère columérin.

Quarante points sur quarante possibles !

En voyant Colomiers réduit à quatorze dès la cinquantième minute de jeu, il paraissait peu probable de voir les joueurs de Julien Sarraute inquiéter plus que la normale des Montois sûrs de leurs forces. Et pourtant. Pendant plus de vingt minutes, les débats se sont équilibrés. « En seconde période, nous n’avons pas eu de bons ballons à jouer, relate Patrick Milhet. Pas de touche, pas de mêlée, c’était très compliqué. » 

Voilà les Columérins revenus à huit points au tableau d’affichage… avant que le caractère montois ne se montre encore une fois sans pitié. Les cinq dernières minutes étaient totalement à l’avantage des locaux. À quelques secondes du terme, l’autre demi de mêlée jaune et noir, Gauthier Doubrère, inscrivait le troisième essai des siens. Une réalisation synonyme du huitième bonus offensif à domicile de la saison pour Mont-de-Marsan, en autant de réceptions !

Les Landais ont tout simplement empoché quarante points sur quarante possibles sur leur pelouse. Une statistique rare, qui réjouissait forcément le manager général des Montois : « Dans un premier temps, on veut tout gagner dans notre stade. Ensuite, bien évidemment, les points de bonus offensif, c’est quelque chose d’énorme. » Patrick Milhet et ses joueurs débuteront 2022 bien installés sur le trône de ce Pro D2.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Vincent FRANCO
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?