XV de France : le Tournoi comme si de rien n’était

  • XV de France : le Tournoi comme si de rien n’était
    XV de France : le Tournoi comme si de rien n’était Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le Tournoi des 6 Nations ne devrait pas être impacté par la flambée de cas de Covid. Mais le protocole promet d’être serré.

Le feuilleton sanitaire autour de la 2e journée de Coupe d’Europe a rappelé, à tous, les complexités liées aux confrontations transfrontalières. Devant ce fiasco organisationnel, une question a pu passer par la tête de millions de spectateurs et supporters de rugby : ce qui s’est produit ce week-end peut-il survenir lors du Tournoi des 6Nations qui débutera le 5 février prochain ?

Au regard des nouvelles mesures adoptées par le gouvernement français et de la flambée record du Covid au Royaume-Uni – avec 93 045 nouveaux cas enregistrés vendredi, l’interrogation n’est pas infondée. Mais pour l’heure, rien ne justifie d’être inquiet : le Tournoi 2022 devrait se tenir dans les conditions les plus normales possible.La vigilance autour du protocole sanitaire promet en tout cas d’être maximale. L’épisode de la bulle éclatée par les Bleus l’an passé avait montré son importance pour le bon déroulement de la compétition. Les interactions avec le monde extérieur devraient être encore réduites a minima. Car si le Top 14, avec 98 % de joueurs vaccinés et des tests réservés aux non-immunisés, est à l’abri des déconvenues, les internationaux tricolores seront soumis au moins deux fois par semaine à l’épreuve de l’échantillon nasal. Vaccinés ou non, les éléments positifs seraient mis à l’isolement en cas de résultat positif. Concernant les déplacements des Bleus et de leurs rivaux, si les règles adoptées jeudi dernier étaient toujours en vigueur en février, le gouvernement français devra au préalable accorder le motif impérieux aux allées et venues des joueurs et membres des encadrements. L’année passée, des dérogations avaient été accordées par la cellule interministérielle afin de leur permettre de circuler.

Concernant les tribunes, le retour à des jauges n’est pour l’heure pas d’actualité, le pass sanitaire restant la règle. Avec déjà deux affiches à guichets fermés à Saint-Denis (contre l’Angleterre et l’Irlande), personne à la FFR ne doit concevoir un autre scénario.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?