Top 14 - Programmation : le calendrier, sacré casse-tête

  • Face à tous les reports constatés ces derniers jours, et ceux à prévoir dans les semaines à venir, il va encore falloir dénicher des dates pour jouer les rencontres de championnat.
    Face à tous les reports constatés ces derniers jours, et ceux à prévoir dans les semaines à venir, il va encore falloir dénicher des dates pour jouer les rencontres de championnat. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Face à tous les reports constatés ces derniers jours, et ceux à prévoir dans les semaines à venir, il va encore falloir dénicher des dates pour jouer les rencontres de championnat.

C’est la grande question pour tous les acteurs du rugby depuis la vague de reports qui a touché ce « boxing day », qu’ils soient joueurs, staffs, dirigeants et surtout supporters : quand ces matchs auront-ils lieu ? C’est la sempiternelle interrogation qui entoure ce sport, lequel possède déjà un calendrier surchargé. Chacun comprendra aisément que les différentes épidémies de Covid n’arrangeront rien au problème. Comment le résoudre aujourd’hui ? C’est évidemment le dilemme auquel va être confrontée la LNR durant les jours et semaines à venir. Son président René Bouscatel ne le cache pas dans l’entretien accordé ci-contre. D’autant que la prochaine journée de championnat va également, de facto, être impactée.

Dès lors, quel recours désormais pour la Ligue en termes de dates ? Le souci est aussi que vient se superposer l’imbroglio du calendrier des Coupes d’Europe. Beaucoup de rencontres de la 2e journée de Champions Cup et de Challenge Cup ont été décalées et il faudra donc les reprogrammer. Une solution évidente se présente : supprimer le huitième de finale en aller-retour pour n’en faire qu’un match sec et ainsi gagner un week-end. N’empêche, certains présidents, en coulisses, ont commencé ces derniers jours à remettre en cause les compétitions européennes pour cette saison 2021-2022.

Reste qu’il existe un contrat à respecter, que beaucoup d’autres patrons de clubs souhaitent absolument aller au bout des deux éditions continentales et que l’EPCR a déjà prouvé sa capacité d’adaptation. Même si l’incertitude qui va sûrement peser sur la tenue des deux journées européennes prévues en janvier pourrait encore assombrir le tableau.

Des matchs en semaine ou de nouveaux doublons ?

Du coup, à l’heure où nous écrivons ces lignes, il ne reste pas pléthore d’issues pour la LNR au moment de dénicher des créneaux. Deux apparaissent comme les plus évidentes, sans avoir à repousser l’échéance du championnat. Soit programmer des rencontres en semaine, comme cela avait notamment été le cas la saison dernière.

Certes, cela pourrait obliger quelques équipes à disputer trois matchs en dix jours, et donc les staffs en question à gérer leurs effectifs, mais la possibilité est aujourd’hui envisagée. Comme celle d’ajouter des « doublons » durant le prochain Tournoi des 6 Nations, même si cela pénalise les plus gros fournisseurs d’internationaux. Deux sont déjà prévus et il demeure donc trois week-ends libres pour le Top 14 : ceux du 12 et 13 février, du 12 et 13 mars et du 19 et 20 mars. Sachant que, d’ici là, d’autres reports sont loin d’être à exclure…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?