Top 14 - Jiuta Wainiqolo, l’histoire ne fait que commencer

  • Malgré des débuts difficiles, l’international fidjien Jiuta Wainiqolo s’est fait une place solide à l’aile duRCT avec six titularisations en six matchs.
    Malgré des débuts difficiles, l’international fidjien Jiuta Wainiqolo s’est fait une place solide à l’aile duRCT avec six titularisations en six matchs. Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le

Après un faux départ et une blessure dès sa première sortie, le champion olympique Jiuta Wainiqolo est revenu et s’impose déjà au RCT, malgré la concurrence.

Et d’une accélération électrique lors des JO de Tokyo, en juillet dernier, Jiuta Wainiqolo se révélait aux yeux du grand public. Déjà annoncé sur la rade depuis plusieurs mois, c’est tout un club qui se mettait à espérer avoir mis le grappin sur un joueur hors-norme. Le nouveau Cheslin Kolbe et ses crochets de feu (ce dernier n’était alors pas encore toulonnais) ? Le nouveau Josua Tuisova, capable d’électrifier un défenseur au contact mais également de mettre un cadrage débordement dans une cabine téléphonique? Et pourquoi pas un athlète accompli comme Semi Radradra, son idole ? Les spéculations allaient bon train, en attendant l’arrivée du natif de Namara, Vuda. Et son arrivée, début septembre, n’a fait que renforcer les attentes.

Pour cause : joueur du RCT depuis une dizaine de jours, Jiuta Wainiqolo démarrait son aventure du côté d’Ernest-Wallon. Et alors que Toulon essuyait un sévère 41-10, Wainiqolo, lui, illuminait la soirée de deuxaccélérations venues du bout du monde. La promesse d’un joueur virevoltant, qui allait régler tous les soucis offensifs du RCT ? Sauf qu’après Toulouse, le Fidjien de 22 ans se blessait seul à l’entraînement. Une réception maladroite sous un ballon haut, pour un bilan sans appel : luxation d’un doigt de la main, opération pour une absence de six semaines.

« Peut-être que je suis plus utile en 13 »

Un faux départ, en somme, qui ne permettait donc pas encore de résoudre l’équation du profil de Wainiqolo. D’ailleurs, ses caractéristiques techniques et physiques laissaient encore une place au doute au sujet de son poste de prédilection. Centre ? Ailier ? «À l’école, j’étais numéro 13, ce qui m’a permis d’énormément progresser sur ma technique individuelle, mes lignes de course. Et c’est finalement les Fijians Drua qui m’ont décalé à l’aile. Là où je me sens le mieux ? Peut-être que je suis plus utile en 13, mais je peux également évoluer à l’aile et à l’arrière. »

Pourtant, depuis son retour de blessure, c’est bien sur l’aile droite que Patrice Collazo et désormais Franck Azéma ont décidé d’installer le néo-international fidjien (22 ans, 1 sélection). En effet, depuis sa reprise, «The Ford », son surnom aux Fidji («Vous voulez dire la foudre, comme Usain Bolt ? », «Non non, «le Ford Ranger », comme le camion »), a connu cinq titularisations lors des six dernières rencontres du RCT.

Et s’il n’a pas encore débloqué son compteur d’essais, ses coéquipiers ont découvert un ailier capable de défendre, habile sous les ballons hauts et finalement particulièrement complet, ringardisant en quelques sorties le simple joueur spectaculaire que certains craignaient de voir débarquer.

Enfin, au-delà même du joueur, Wainiqolo est parvenu à rapidement trouver sa place dans le groupe varois, où il est décrit comme «taquin », «chambreur » et «bon vivant », comme pour prouver que s’il s’impose après moins de quatre mois comme un titulaire important sur le pré, l’aventure humaine de Jiuta Wainiqolo sur la rade ne semble faire que démarrer. Pour le plus grand plaisir du joueur, de ses coéquipiers mais surtout du public toulonnais, qui sait posséder dans son effectif un joueur qui pourrait rapidement faire chavirer toute une rade en quête de frissons.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierrick Ilic-Ruffinatti
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?