Top 14 - Avec sa victoire à Biarritz, Montpellier a passé la sixième

  • En s’imposant à Biarritz, Vincent Rattez, Brandon Paenga-Amosa et les Montpelliérains s’affirment comme la meilleure équipe à l’extérieur.
    En s’imposant à Biarritz, Vincent Rattez, Brandon Paenga-Amosa et les Montpelliérains s’affirment comme la meilleure équipe à l’extérieur. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Rentré avec le bonus offensif de son voyage au Pays basque, le MHR est solide troisième du Top 14 et s’affirme, semaine après semaine, comme un candidat crédible pour batailler en haut du classement.

« Si vous ne parlez pas beaucoup de nous, ça m’ira très bien. » Bien conscient de la bonne passe que traverse son équipe, Philippe Saint-André a essayé de calmer le jeu lundi soir, dans les couloirs d’Aguilera. Pour cause, quelques minutes plus tôt, ses protégés venaient de quitter la pelouse basque avec une sixième victoire consécutive en championnat et un premier bonus offensif acquis loin du GGL Stadium. Le genre de série plutôt solide, qui en dit long sur l’état de forme des hommes de Mohed Altrad.

Dans le sillage d’un Yacouba Camara omniprésent, d’un Julien Tisseron tranchant et d’un Mohamed Haouas percutant balle en main, les Cistes ont fait preuve d’un réalisme remarquable pour venir à bout du BO. Indisciplinés comme jamais (19 pénalités), les Héraultais, bien que dominés pendant une bonne partie de la seconde période et réduits à quatorze après le carton rouge adressé à Bastien Chalureau (62e), ont en effet bonifié la moindre erreur adverse pour s’imposer. « Nous avions un plan de jeu assez restreint et on ne l’a pas trop tenu, expliquait Julien Tisseron au coup de sifflet final. Des fois, nous avons un peu surjoué. Le rouge nous a permis de nous resserrer, d’occuper et de mettre du jeu de pression. C’est ce que nous avons fait et sur un coup de dés, un ballon qui roule, nous avons marqué un essai. »

À chaque match, le MHR a ramené au moins un point

Forts en conquête (100 % en touche et en mêlée) ou en défense, les Cistes ont donc une nouvelle fois ramené des points d’un déplacement. D’ailleurs, c’est simple. Jamais, depuis le début de la saison, Montpellier n’est sorti bredouille d’un match, et à l’hiver 2021, la bande à PSA est l’équipe de Top 14 qui voyage le mieux (trois victoires, un nul, deux défaites bonifiées). « L’an dernier, on rendait les mêmes copies jusqu’à l’heure de jeu. Cette saison, nous sommes un peu plus en confiance. Nous avons eu les victoires qu’il fallait en début de saison et elles nous permettent, aujourd’hui, de ramener des points de chaque rencontre. C’est très important. Il faut qu’on le garde. Nous avons beaucoup appris l’an dernier. Maintenant, on sait mieux gérer ces fins de matchs », analysait Tisseron après la rencontre.

Dans les travées d’Aguilera, tous les Montpelliérains étaient unanimes et rappelaient ô combien les moments compliqués, vécus l’an dernier, servent aujourd’hui. « La saison passée, soit on se dispersait à la fin du match, soit on n’avait pas un mental assez fort pour lutter. Nous avons bien vu, sur nos dernières rencontres, que nous avons réussi à renverser des matchs avec un bon état d’esprit. Il y a quelque chose de bon dans ce groupe », poursuivait Yacouba Camara. « À 14 contre 15, on aurait pu lâcher mentalement et au contraire, on n’a rien lâché. Il y a une vraie identité dans notre équipe », appuyait Philippe Saint-André.

Le MHR, qui avait terminé le précédent exercice avec 54 points, en compte 40 à mi-championnat. Les garçons de « PSA », revenus à hauteur du Stade toulousain (un match en retard), ne font plus rire personne et semblent désormais armés pour venir batailler tout en haut du classement. Les Biarrots, incapables de concrétiser leurs temps forts face au rideau héraultais, ne diront pas le contraire.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pablo Ordas
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?