Transferts - Fins de contrat : il reste du beau monde sur le marché

  • Fins de contrat : il reste du beau monde sur le marché
    Fins de contrat : il reste du beau monde sur le marché Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Plus d’une centaine de joueurs du Top 14, engagés jusqu’au 30 juin 2022, n’ont pas encore acté leur avenir au-delà de cette échéance. Parmi eux, on retrouve quelques internationaux en activité, comme Maestri ou Lambey, et de nombreux vétérans, de Vito à Tekori en passant par Imhoff.

Le compte à rebours est enclenché. Avec le passage à la nouvelle année, les joueurs engagés jusqu’à la fin de saison entrent dans une phase décisive quant à leur avenir. En Top 14, des dizaines d’éléments de renoms ne savent pas encore de quoi leur avenir sera fait.

Pour certains, ce n’est plus qu’une question de détails. Si son CV a un temps tourné dans l’élite, Baptiste Serin (27 ans) clamait sa volonté de rester à Toulon. Le marché des 9 étant bien avancé, l’ancien Bordelais est reparti pour un nouveau bail de quatre ans dans le Var. Sur la rade, le futur de Leone Nakarawa (33 ans), dont la cote reste élevée en Angleterre, et de Facundo Isa (28 ans) doit aussi être tranché. La situation de Christopher-Eric Tolofua (28 ans) reste aussi à déterminer. D’autres clubs de l’élite croulent encore sous les dossiers prioritaires. Lyon, notamment : parmi les cadres du Lou, l’actuel capitaine Jordan Taufua (29 ans), Francisco Gomez Kodela (36 ans), Félix Lambey (27 ans), Colby Fainga’a (30 ans), Jonathan Pélissié (33 ans) ou encore Clément Laporte (23 ans) ne sont pas encore officiellement fixés sur la suite. Un point d’interrogation existe aussi autour de la suite ou non de la carrière de Mathieu Bastareaud (33 ans), récemment opéré des deux genoux. Le Racing 92 a aussi encore des arbitrages à procéder : le club francilien n’a pas encore conclu le dossier Kurtley Beale (32 ans), dont la prolongation est évoquée depuis des mois, et, s’il n’écarte pas l’idée de le conserver, n’a pas non plus verrouillé Juan Imhoff (33 ans), actuellement dans l’indécision. La Rochelle n’a encore rien annoncé concernant Victor Vito (34 ans), Levani Botia (32 ans) et Wiaan Liebenberg (29 ans), trois des indéboulonnables de ses récentes épopées. Toulouse attend d’en savoir plus sur les intentions de Rory Arnold (31 ans), le Wallaby étant en réflexion sur la suite de sa carrière. Le Stade discute aussi avec Arthur Bonneval (26 ans) pour poursuivre l’aventure commune. Le All Black Charlie Faumuina (35 ans) est, lui, déterminé à rempiler avec le Stade. Enfin, toujours à Ernest-Wallon, le nom de Iosefa Tekori (38 ans), qui n’entend pas raccrocher, circule sur le marché, à Carcassonne dernièrement.

Quelle option pour Maestri ?

Pour une part non négligeable, ces fins de contrat concernent, à l’instar du pi lier all black et du deuxième ligne samoan, des vétérans de ce championnat. Antoine Burban (34 ans), par exemple au Stade français, mais aussi Yoann Maestri (bientôt 34 ans), qui arrive au terme de son engagement avec le Stade français, est un de ceux-là. Le Racing 92 y pense tout comme des franchises japonaises. Le Japon où le retour du Clermontois Kotaro Matsushima (28 ans), pressé par sa Fédération et par ailleurs non vacciné, est de plus en plus pressenti. L’ASMCA doit aussi gérer les cas d’Alexandre Fischer (23 ans) et de Yohan Beheragaray (25 ans), entre autres choses. À Montpellier, les historiques concernés se nomment Kelian Galletier (29 ans), qui revient tout juste après une longue absence, et Benoît Paillaugue (34 ans), actuellement à l’infirmerie mais à qui le MHR était censé proposer une rallonge.

Tous ces joueurs – et d’autres, la liste étant non exhaustive – animeront à coup sûr l’actualité en coulisses, dans les prochaines semaines.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?