Chambéry, un virage réussi

  • Le groupe chambérien à l’entraînement. Photo Philippe Gervasoni
    Le groupe chambérien à l’entraînement. Photo Philippe Gervasoni Midi Olympique - Philippe Gervasoni
Publié le

Les importants changements intervenus dans son staff et dans son groupe n’ont pas empêché le club savoyard de se hisser parmi les meilleurs.

Cyril Villain, le manager savoyard en convient : « Si l’on se réfère aux résultats de la saison passée, c’est peut-être une surprise de retrouver Chambéry à la lutte dans le haut du classement mais des choses ont changé avec la mise en place d’un nouveau staff, un groupe remanié à 50 % et très réceptif. Nous nous sommes très vite mis au travail et dès le premier match à Dax nous étions prêts. Ensuite nous avons su faire preuve de constance dans nos résultats. »

Prime à la jeunesse

Quatrième à mi-parcours la formation savoyarde ne s’est pas contentée de déjouer les pronostics, elle a aussi bousculé les habitudes. « Notre projet reposait sur deux axes, mettre en place un système de défense plus agressif et développer un jeu qui permette aux joueurs de se déplacer et de prendre des initiatives. Notre recrutement est allé dans ce sens » , détaille Cyril Villain.

Le classement du SO Chambéry qui possède la meilleure attaque (348 points inscrits) et dont la défense pointe dans le top 5 ne doit ainsi rien au hasard. Au-delà des chiffres, la véritable réussite des Savoyards est d’avoir parfaitement su négocier le virage d’un changement qui s’annonçait délicat. Cyril Villain en attribue le premier mérite à ses joueurs : « Nous avons un groupe jeune, avec une moyenne d’âge de 24 ans, qui ne lâche rien. Tout n’a pas été simple, il a fallu faire face aux blessures, au départ de Danré Gerber, à chaque fois le groupe a trouvé des ressources. Les performances du week-end sont la résultante du travail de la semaine et sur ce point l’investissement est sans faille. Nous voulons garder cette dynamique et avancer. »

À mi-parcours Chambéry est en phase avec ses objectifs mais ne s’en contentera pas. « Nous pouvons faire encre mieux, faire encore plus. Notre groupe a une marge de progression pour aller chercher la qualification » , promet Cyril Villain.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Jean-Pierre DUNAND
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?