Bleus : Fabien Galthié lance 2022 à Tournon

  • Fabien Galthié lance 2022 à Tournon
    Fabien Galthié lance 2022 à Tournon
Publié le

Le sélectionneur du xv de france était à tournon-sur-rhône, ce mardi 4 janvier, pour dévoiler la feuille de route pour 2022 et animer une séance avec l’équipe seniors.

Il était attendu non pas comme le messie mais avec impatience par tout un club et quelques amis afin de lancer 2022 et de dévoiler les ambitions du XV de France. Et Tournon-sur-Rhône, dans l’Ardèche, n’a pas été choisi par hasard. Situé au nord de Valence, Fabien Galthié y a quelques amis avec qui il a grimpé à vélo les coteaux environnants, lors de la célèbre course cycliste L’Ardéchoise. C’est dans ce cadre que le sélectionneur des Bleus, pas avare en mots, a évoqué ce qu’il appelle la "version 6" de son grand projet jusqu’à la Coupe du monde 2023, après déjà vingt matchs disputés depuis sa prise de fonction.

L’envie de gagner le Tournoi

"Nous sommes en position de vouloir gagner un titre", c’est ainsi que le sélectionneur a répondu aux questions sur les ambitions des Bleus pour le Tournoi 2022. Après deux deuxième place, l’envie de soulever le trophée est réelle. En substance, "nous attendons de pouvoir continuer notre dynamique et le travail entrepris. C’était un choix d’arriver en 2023 avec une équipe ayant un vécu, un parcours commun pour une cohérence dans la sélection et une continuité de développement collectif".

De nouveaux joueurs suivis

On le sait, le staff travaille à chaque rassemblement avec un groupe de quarante-deux joueurs, dont quatorze sont libérés quelques jours avant la rencontre du week-end, afin d’être remis à disposition de leur club. Mais ce sont en réalité soixante-quinze joueurs qui sont suivis (cinq à chaque poste) et Fabien Galthié a dévoilé de nouveaux noms qui intègrent cette liste élargie. Il s’agit du deuxième ligne Thomas Lavault (La Rochelle), des flankers Matthias Haddad-Victor et Paul Boudehent (La Rochelle) ainsi que Yoan Tanga-Mangene (Racing) et Antoine Miquel (Toulouse), du demi de mêlée Léo Coly (Mont-de-Marsan), de l’ouvreur Léo Berdeu (Lyon), du polyvalent trois-quarts Jules Favre (La Rochelle) et des ailiers Ethan Dumortier (Lyon) et Lester Etien (Paris).

Charles Ollivon trop juste

Alors que le retour de Charles Ollivon est espéré pour le courant du mois de février après sa blessure à un ligament croisé d’un genou, "je pense que ce sera trop juste" pour une présence au Tournoi, indique le sélectionneur. "Il n’y a pas de raison pour que Charles ne revienne pas dans le groupe à moyen terme. Projetons-nous, peut-être, sur la deuxième partie de saison", poursuit-il, c’est-à-dire la tournée au Japon cet été puis des confrontations face à l’Afrique du Sud ou encore l’Australie à l’automne. Cela signifie qu’Antoine Dupont conservera le brassard de capitaine, a minima, pour le prochain Tournoi.

Hiérarchie établie en n° 9

Fabien Galthié a été plus que clair concernant la nouvelle hiérarchie au poste de demi de mêlée, alors que Baptiste Serin a fait son retour à la compétition fin novembre. "Il est dans la liste des soixante-quinze joueurs. Aujourd’hui, l’ordre est Antoine Dupont numéro un puis Maxime Lucu et Baptiste Couilloud", précise le sélectionneur.

Séance avec les éducateurs

L’autre moment fort a été cet échange avec les éducateurs du club, à travers une master class durant laquelle Fabien Galthié a dévoilé les coulisses du succès face aux All Blacks en novembre, notamment la tactique. Puis après un jeu de questions-réponses, il a dirigé la séance de l’équipe seniors, évoluant en Fédérale 2, avec un investissement total. C’est un message d’espoir que Fabien Galthié a souhaité faire passer : "Il n’y a pas de ségrégation par rapport au niveau et il faut que ces joueurs se disent "on n’est pas loin", et que tous les enfants se disent que c’est possible, qu’il y a la place pour y arriver."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Julien Plazanet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?