Les deux visages d’Aix face à Béziers

  • Après une première période plutôt terne, les Aixois se sont retrouvés dans le combat et l’envie pour aller chercher une précieuse victoire face à Béziers.
    Après une première période plutôt terne, les Aixois se sont retrouvés dans le combat et l’envie pour aller chercher une précieuse victoire face à Béziers. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Après une première période plutôt terne, les Aixois se sont retrouvés dans le combat et l’envie pour aller chercher une précieuse victoire face à Béziers.

Cette équipe aixoise reste encore surprenante en ce début de phase retour. Après une première période apathique, sans grande envolée ni imagination, les partenaires de Charles Malet ont inversé la tendance pendant la seconde période en mettant plus d’intensité dans les rucks, plus d’agressivité dans le combat, plus d’efficacité et de précision dans le geste. Et, à l’arrivée, ils signent une précieuse victoire qui lance idéalement cette deuxième partie de saison. Mais, si l’on regarde plus attentivement, on s’aperçoit que les hommes de Mauricio Reggiardo ont joué encore à se faire peur et ce, dans les dernières minutes où le groupe de Provence Rugby ne respirait pas la sérénité tant cette équipe est fébrile quand il s’agit de tuer les matchs.

Menés 6-12, les Aixois ont ensuite pris les devants 20-12 avant de manquer une pénalité dans la foulée et de voir revenir des Biterrois à cinq petites longueurs à quelques minutes de la sirène. Une instabilité qu’il va falloir vite gommer pour asseoir un peu plus le jeu aixois qui a besoin de confiance et de régularité. « On s’est dit à la pause qu’il fallait qu’on arrête de subir, souligne le troisième ligne aixois Quentin Witt, On n’a pas été aussi tueurs que l’on aurait aimé l’être dans cette rencontre ! Et en seconde période, on a réussi à scorer après un bon ballon porté ! On s’est retrouvé dans le combat, on a repris notre marche en avant et c’est ce que l’on retiendra sur ce match avec les quatre points de la victoire bien entendu ! Il faut apprendre de nos erreurs et il faut essayer de jouer le même rugby sur deux périodes. On s’est encore fait peur ce soir et excusez-moi l’expression, il va falloir arrêter les conneries pour la suite de la saison. Il va falloir être plus précis dans les moments clés et surtout gagner en maîtrise ! C’est vraiment cela qui nous manque, de la maîtrise, de la précision également pour éviter de se faire peur à chaque sortie. »

Béziers sur courant alternatif

Heureusement pour les Aixois, la bande à Thibaut Bisman n’a pas réussi à enchaîner sur le même tempo, les bonnes impressions laissées en première mi-temps. Une absence de vingt minutes au début de la seconde période a laissé filer Aix vers la victoire. Les Biterrois ont aussi manqué de régularité, un peu à l’image de leur saison en dents de scie depuis près de deux mois maintenant. Avec cette victoire, le XV aixois passe devant son adversaire du soir au classement mais on attend beaucoup mieux d’un groupe taillé pour regarder et jouer plus haut. La confiance est-elle revenue plus forte en 2022 avec cette victoire contre Béziers ? Rien n’est moins sûr car une des faiblesses aixoises cette saison, c’est de ne pas arriver à enchaîner des performances de qualité. Les Noirs auront la possibilité de faire taire les critiques avec le déplacement à Bourg-en-Bresse vendredi prochain. Pour l’heure, ils ont bien débuté l’année avec quatre points dans l’escarcelle et c’est ce que l’on retiendra avant tout de ce match de reprise.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Denis GHIGO
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?